LEAD 1-ATR réduit ses ambitions face à des vents contraires

jeudi 21 janvier 2016 13h36
 

* 88 livraisons en 2015, plus de 90 visées pour 2016

* Une centaine de livraisons plutôt en 2018 au lieu de 2016

* 76 commandes fermes l'an passé, une centaine pour cette année

* Le bas niveau du pétrole prive ATR d'un argument de vente

* Les turbulences financières au Brésil et en Asie pèsent (Actualisé avec propos du président exécutif à Reuters))

par Cyril Altmeyer

PARIS, 21 janvier (Reuters) - ATR, constructeur d'avions de 50 à 90 places, a annoncé jeudi qu'il n'atteindrait pas son rythme de croisière d'une centaine de livraisons par an en 2016 comme prévu, se donnant deux ans supplémentaires pour y parvenir.

Le spécialiste d'avions régionaux à hélices, dont le principal argument de vente est leur faible consommation en carburant, a également manqué son objectif de commandes pour 2015 sous le coup de la baisse des prix du brut.

La coentreprise à parité entre Airbus Group et l'italien Finmeccanica vise une centaine des commandes fermes en 2016 contre 76 l'an passé, loin de son record de 160 avions inscrit en 2014 lorsque le prix du pétrole était beaucoup plus élevé, a déclaré son président exécutif Patrick de Castelbajac lors d'une conférence de presse.   Suite...