Renault rappellera 15.000 véhicules pour des réglages-Royal

mardi 19 janvier 2016 08h22
 

PARIS, 19 janvier (Reuters) - Renault s'est engagé à rappeler plus de 15.000 véhicules pour les vérifier et les régler correctement à la suite des irrégularités relevées lors des premiers tests sur les émissions polluantes, a annoncé mardi Ségolène Royal sur RTL.

Les tests effectués par l'organisme de certification UTAC à la demande du ministère de l'Ecologie ont porté pour l'instant sur 22 véhicules, sur une centaine prévue et ont révélé des dépassements de normes - mais pas de fraude du type de celle mise en place par Volkswagen.

"Les choses peuvent être faites rapidement", a déclaré Ségolène Royal en précisant que pour régler correctement les systèmes de filtration d'un moteur, il faut une demi-journée.

La ministre de l'Ecologie, qui a salué "le souci de transparence de Renault", a rappelé que d'autres constructeurs -- dont elle n'a pas précisé le nom -- ont également dépassé les normes lors de ces tests.

Leurs dirigeants ont également accepté de venir s'expliquer devant la commission ministérielle, comme ceux du groupe au losange lundi.

La ministre de l'Ecologie, qui a réaffirmé sa détermination à "protéger les français contre la pollution de l'air" a souligné que les tests menés jusqu'ici "n'étaient pas suffisants" et a préconisé des "tests en conduite réelle et quelle que soit la température extérieure", qui seraient "incontestables".

"C'est dans l'intérêt même de l'industrie automobile" de garantir les droits des consommateurs et de lutter contre la pollution de l'air, a-t-elle ajouté. (Myriam Rivet, édité par Julien Ponthus)