BOURSE-EDF et Areva reculent après de nouvelles provisions pour Cigéo

lundi 18 janvier 2016 11h10
 

PARIS, 18 janvier (Reuters) - Les actions EDF et Areva reculent nettement lundi matin à la Bourse de Paris après l'annonce par les deux groupes en fin de semaine dernière de nouvelles provisions en lien avec le futur site d'enfouissement des déchets radioactifs de Bure (Meuse).

Le titre EDF (-4,47% à 11,34 euros) a touché un nouveau plus bas historique, à 11,33 euros, pendant que l'action Areva perd 3,17% à 4,31 euros à 10h49. Dans le même temps, le SBF 120 abandonne 1,04%.

EDF et Areva ont annoncé vendredi qu'ils allaient inscrire dans leurs comptes de 2015 des provisions supplémentaires pour des montants respectifs de 800 millions et 250 millions d'euros après avoir été informés par le gouvernement de l'estimation, supérieure à leurs propres prévisions, du coût du Centre industriel de stockage géologique (Cigéo) prévu sur le site de Bure.

Par un arrêté, le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie a fixé à l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) un objectif de coût de 25 milliards d'euros pour Cigéo.

EDF et Areva proposaient pour leur part de retenir un chiffre de 20 milliards d'euros - contre environ 30 milliards pour l'Andra - et EDF avait jusqu'ici retenu un coût de 20,8 milliards pour enregistrer ses provisions. et

"Même si c'est un peu moins que le chiffre de 30 milliards d'euros avancé dernièrement, c'est quand même une mauvaise nouvelle de plus pour EDF et rien n'est définitif puisque le coût de Cigéo va être régulièrement mis à jour", commente un trader en poste à Paris.

Un avis partagé par un autre trader parisien jugeant toutefois que le dividende d'EDF ne devrait pas être "en danger".

Natixis, neutre sur EDF, a abaissé son objectif de cours sur le titre de 15,30 à 13,10 euros après la fixation du coût de Cigéo par le ministère, jugeant pour sa part que "le risque d'une révision en baisse du dividende est désormais fort".

Le courtier a fait de même sur Areva en restant neutre sur la valeur mais en abaissant son objectif de cours de 7,0 à 4,55 euros.   Suite...