BOURSE-Virbac chute après son avertissement pour 2015

vendredi 15 janvier 2016 10h42
 

PARIS, 15 janvier (Reuters) - L'action Virbac accuse l'une des plus fortes baisses de l'indice CAC Mid & Small vendredi matin dans des volumes nourris à la Bourse de Paris, au lendemain d'un avertissement du laboratoire vétérinaire sur son résultat opérationnel 2015.

A 10h34, le titre recule de 9,69% à 174,30 euros dans des volumes représentant le double de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Au même instant, le CAC Mid & Small perd 0,75% dans des volumes équivalents à 25% de leur moyenne journalière habituelle.

Virbac a revu en baisse son objectif de résultat opérationnel 2015 en publiant jeudi un chiffre d'affaires annuel affecté par ses contre-performances aux Etats-Unis, notamment au quatrième trimestre.

Le résultat opérationnel ajusté du second semestre "ne devrait pas progresser substantiellement, mais plutôt rester proche de celui du premier semestre", a prévenu la société.

"Les ventes du quatrième trimestre sont ressorties légèrement en dessous des attentes à 206 millions d'euros, contre 212 millions d'euros attendus, avec une croissance organique à -10,3% contre -8,0% attendue. Le principal écart a été en France (...)", constate dans une note Exane BNP Paribas, qui a abaissé son conseil sur le titre de "surperformance" à "neutre".

Pour l'exercice 2015, les ventes de Virbac sont en hausse de 10,2% en données publiées grâce aux effets de change et des acquisitions. Mais à changes et périmètre comparables, elles sont en baisse de 5,4%.

"Contrairement aux attentes, la réduction des pertes dans le portefeuille historique aux Etats-Unis devraient être plus faible en raison notamment de coûts exceptionnels liés à du conseil, alors que le recrutement de nouveaux employés à Saint Louis devrait également peser", ajoute Exane, qui a aussi ramené son objectif de cours sur le titre de 190 à 172 euros.

Le laboratoire a pâti l'an dernier outre-Atlantique de l'interruption des fabrications et des livraisons de son usine de Saint Louis.

Au total, sur l'exercice, l'activité historique de Virbac aux Etats-Unis a accusé une chute de 60%. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)