Suisse-La BNS prévoit une distribution de fonds malgré ses pertes

vendredi 8 janvier 2016 11h09
 

ZURICH, 8 janvier (Reuters) - La Banque nationale suisse (BNS) s'attend à ce que ses réserves de trésorerie lui permettent de procéder à la traditionnelle distribution de fonds à l'Etat fédéral et aux cantons, en dépit d'une perte record encaissée au titre de 2015 à la suite de l'envolée du franc suisse l'an dernier.

La distribution par la BNS d'une partie de ses profits ne s'inscrit pas dans son mandat de politique monétaire, mais elle a parfois permis à certains cantons de combler leur déficit.

La banque centrale a annoncé vendredi s'attendre à une perte de l'ordre de 23 milliards de francs, dont 20 milliards sur ses positions en monnaies étrangères, à la suite de l'abandon du plancher du franc suisse vis-à-vis de l'euro en janvier 2015.

Selon Peter Hegglin, vice-président de la conférence des directeurs cantonaux des Finances, note que seuls 12 des 26 cantons avaient inscrit une distribution totale ou partielle dans leur budget au vu des lourdes pertes accusées par la BNS.

"Ce qui veut dire qu'une faible majorité de cantons pensait qu'il n'y aurait pas de distribution", a-t-il dit à Reuters.

Mais grâce à ses réserves pour distributions futures de 27,5 milliards de francs, elle pourra distribuer un milliard à l'Etat et aux cantons, ainsi qu'un dividende de 15 francs par action.

La BNS, qui est cotée à Zurich, est tenue de distribuer au moins deux tiers de ses bénéfices nets aux cantons.

La question de la distribution de ses bénéfices est un sujet sensible dans le pays depuis qu'elle s'en est abstenue en 2013. (Michael Shields et Dominic Evans, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)