LEAD 2-Monsanto supprime des emplois et plaide pour la consolidation

mercredi 6 janvier 2016 21h23
 

(Actualisé avec précisions sur Syngenta, emplois, consolidation du secteur et cours)

6 janvier (Reuters) - Monsanto a déclaré mercredi que les difficultés du secteur agricole et l'évolution des taux de change se traduiraient par un bénéfice annuel situé dans le bas de sa fourchette initiale de prévisions, et il a annoncé de nouvelles suppressions de postes pour réduire ses coûts.

La faiblesse des prix des matières premières justifie la consolidation du secteur, a par ailleurs déclaré le directeur général du groupe, Hugh Grant, un mois environ après l'annonce du mariage entre Dow Chemical et DuPont pour 130 milliards de dollars.

Toutefois, les tentatives répétées de Monsanto de convaincre Syngenta de l'opportunité d'un rapprochement n'ont pas permis de progresser depuis le rejet par le suisse d'une offre de rachat de 45 milliards de dollars l'an dernier, a-t-il ajouté.

Hugh Grant a déclaré à des analystes à l'occasion de la publication des résultats trimestriels que la direction de Monsanto restait convaincue de l'opportunité d'une alliance des deux groupes, expliquant que le durcissement des conditions de marché renforçait la nécessité d'étudier toutes les opportunités.

"Nous nous attendons à ce que la consolidation du secteur continue, et il le faut", a dit Hugh Grant. Mais "nous n'avons guère enregistré de progrès sur ce front-là", a-t-il reconnu.

Investisseurs et analystes cherchent à déterminer comment Monsanto peut aujourd'hui renforcer son portefeuille de produits agrochimiques, particulièrement après le rejet de ses avances par Syngenta en août.

Le groupe américain a publié une perte trimestrielle inférieure aux attentes, grâce entre autres à la hausse des ventes de soja au Brésil et à la demande croissante pour ses nouvelles semences de soja et ses nouvelles lignes de produits.

Mais les variations des taux de change, la faiblesse des cours des matières premières et la tendance à la maîtrise des dépenses dans le secteur agricole continuent de l'handicaper.   Suite...