LEAD 1-AB InBev relève sa prévision de CA, le titre gagne 2%

vendredi 30 octobre 2015 10h18
 

* Excédent brut d'exploitation légèrement inférieur aux attentes

* Accélération attendue du revenu par hectolitre

* Pas de nouvelles déclarations sur SABMiller (Actualisé avec cours de Bourse, détails)

BRUXELLES, 30 octobre (Reuters) - Anheuser-Busch InBev a relevé vendredi sa prévision de chiffre d'affaires annuel en raison de ventes plus élevées que prévu de ses bières haut de gamme, le numéro un mondial du secteur illustrant ainsi sa capacité à gagner plus d'argent même quand le marché chinois est en déclin.

Vers 09h10 GMT, le titre AB InBev avançait de 1,95% à 109,55 euros alors que l'indice regroupant les valeurs agro-alimentaires européennes prenait 0,22%.

AB InBev, sur le point de formellement lancer son offre de rachat de son dauphin SAB Miller, pense désormais que son chiffre d'affaires par hectolitre va augmenter plus vite que l'inflation alors qu'il s'attendait précédemment à ce qu'il évolue conformément à l'inflation.

Le propriétaire de marques telles que Stella Artois, Budweiser et Corona n'a fait aucune déclaration concernant SABMiller dans son communiqué de résultats. Le brasseur basé en Belgique doit normalement lancer son offre de rachat sur son concurrent britannique le 4 novembre.

AB InBev a une nouvelle fois dit anticiper une amélioration des volumes aux Etats-Unis, son premier marché, ainsi qu'une croissance au Mexique. Au Brésil, le groupe table sur une hausse de ses revenus comprise entre 5% et 10%.

En revanche, en Chine, en raison du ralentissement économique dans ce pays et d'une météo estivale contraire, AB InBev a dit ne plus s'attendre à une croissance des volumes au cours du second semestre 2015.

AB InBev a fait état d'un bénéfice brut en baisse à 4,40 milliards de dollars (4 milliards d'euros) au troisième trimestre. Ce résultat est toutefois en hausse de 9,6% hors effets de changes et changements de périmètre. Il est néanmoins légèrement inférieur aux 4,43 milliards de dollars attendus par 10 analystes interrogés par Reuters.

Le groupe a annoncé une hausse de ses volumes de 1,5% sur la période juillet-septembre. Mais, à la faveur d'une hausse des prix et d'une tendance des consommateurs à privilégier des bières plus haut de gamme, les revenus d'AB InBev ont augmenté de 7,9%. (Philip Blenkinsop; Bertrand Boucey et Benoît Van Overstraeten pour le service français)