BOURSE-STMicro plombé par la perspective d'une baisse du dividende

lundi 26 octobre 2015 15h42
 

PARIS, 26 octobre (Reuters) - L'action STMicroelectronics accuse lundi après-midi la plus forte baisse de l'indice SBF 120 après un article de presse selon lequel les Etats français et italien poussent pour une réduction du dividende versé par le fabricant de semi-conducteurs.

A 15h38, le titre perd 4,44% à 6,808 euros dans des volumes équivalents (104%) à leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext quand le SBF 120 abandonne 0,44% dans des volumes représentant 44% de leur moyenne journalière habituelle.

"Bloomberg a publié un article disant que les Etats français et italien, qui sont actionnaires de STMicro, demandent une baisse du dividende", commente un trader en poste à Paris.

Selon l'agence Bloomberg, les Etats français et italien poussent la société à réduire son dividende afin d'accroître les investissements du groupe en recherche et développement.

Cela permettrait également au groupe de préserver ses liquidités et des emplois, ont indiqué les sources citées par l'agence de presse.

Contacté par Reuters, STMicro n'a fait aucun commentaire.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Bpifrance pour un commentaire.

Dans son rapport annuel 2014, STMicro précisait être détenu en fin d'année dernière à 27,5% par ST Holding, contrôlée indirectement par l'Etat italien et l'Etat français. (Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Joseph Sotinel, édité par Dominique Rodriguez)