Air France-La justice donne raison à la direction contre le SNPL

vendredi 16 octobre 2015 11h35
 

PARIS, 16 octobre (Reuters) - Le tribunal de grande instance de Bobigny a donné vendredi raison à Air France, qui reprochait au Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) de ne pas avoir appliqué totalement les modalités du précédent plan de restructuration, "Transform 2015", a déclaré à Reuters la direction de la compagnie aérienne.

"Air France se félicite de ce jugement qui permettra, par le respect des accords conclus, de finaliser le plan Transform 2015 Pilotes, dans le cadre d'un dialogue social constructif pour le futur de l'entreprise", a déclaré une porte-parole d'Air France, filiale du groupe Air France-KLM.

Elle a réaffirmé à cette occasion que la direction souhaitait la poursuite du dialogue qui a repris avec le SNPL.

Les relations entre Air France et les syndicats se sont envenimées après les violences qui ont émaillé le comité central d'entreprise du 5 octobre.

"Air France rappelle la nécessité absolue de poursuivre le dialogue social pour se restructurer de manière pérenne et maintenir sa compétitivité face à ses concurrents, condition primordiale pour assurer sa croissance et son développement", a ajouté la porte-parole.

Jeudi, le groupe a souligné qu'Air France pouvait encore éviter le plan de 2.900 suppressions de postes prévues d'ici 2017, si des négociations avec les syndicats aboutissaient rapidement. (Cyril Altmeyer et Jean-Michel Bélot, édité par Dominique Rodriguez)