BOURSE-Fincantieri chute à Milan, le Brésil plombe ses résultats

jeudi 15 octobre 2015 14h09
 

MILAN, 15 octobre (Reuters) - Le groupe italien de construction navale Fincantieri a perdu jusqu'à 18% à la Bourse de Milan jeudi après avoir averti sur ses résultats du deuxième semestre, qui seront plombés par des problèmes au Brésil.

L'action Fincantieri, dont la cotation a été temporairement suspendue dans la matinée, chutait de 11,09% à 0,6135 euros vers 12h05 GMT, dans un marché en hausse de 1,57%.

Le groupe a annoncé jeudi que les résultats du troisième trimestre et les résultats annuels de sa filiale VARD, cotée à Singapour, subiraient des "répercussions négatives importantes" en raison de difficultés opérationnelles dans ses chantiers navals au Brésil, exacerbées par les troubles économiques et politiques auquel le pays est confronté.

Cette filiale a généré 27,5% du chiffre d'affaires du groupe au premier semestre. Spécialisée dans les navires de soutien destinés à l'exploration et la production pétrolières et gazières, elle est également pénalisée par la chute des cours des matières premières.

Parallèlement à cette annonce, le Corriere della Sera a indiqué que Fincantieri envisagerait de faire appel au marché pour lever au moins 500 millions d'euros.

Le constructeur naval a précisé dans un communiqué qu'aucune décision n'avait encore été prise concernant une éventuelle émission d'actions et qu'aucune banque conseil n'avait été mandaté.

Fincantieri avait fait état en juillet d'un bénéfice réduit de moitié au premier semestre, à 12 millions d'euros. Il avait alors mis en avant le recul des marges sur les navires de croisière en cours de construction et la "crise persistante" sur les marchés du pétrole et du gaz.

Au cours de clôture de mercredi, le groupe était valorisé à 1,16 milliard d'euros. (Valentina Za, Véronique Tison et Myriam Rivet pour le service français, édité par Marc Angrand)