Ikea ralentit son rythme d'ouvertures de magasins en France

mardi 13 octobre 2015 15h15
 

PARIS, 13 octobre (Reuters) - Ikea France ralentit le rythme de ses ouvertures de magasins en France, misant sur le développement de son e-commerce ainsi que sur une nouvelle offre de cuisines et de restauration pour doper sa croissance.

La filiale du numéro un mondial de l'ameublement, qui a ouvert deux magasins cette année à Bayonne et Mulhouse, a vu ses ventes stagner (+1%) à 2,4 milliards d'euros à l'issue de son exercice 2014-2015 clos le 31 août. A magasins comparables, sa croissance a été limitée à 0,57%.

L'atonie des ventes en France contraste avec la croissance (+11% et +5% à magasins comparables) du groupe suédois au niveau mondial.

Ikea, qui compte 32 magasins dans l'Hexagone aujourd'hui, avait dit viser, à l'automne 2013, l'ouverture de sept magasins sur trois ans. Il en aura ouvert quatre d'ici à 2016.

"La vitesse du plan d'expansion peut ne pas être celle annoncée", a déclaré Olivier Baraille, nouveau PDG d'Ikea France, lors d'une conférence de presse.

Il n'a pas confirmé l'objectif de 40 magasins d'ici à 2020 fixé par son prédécesseur et n'a pas davantage donné d'indication sur le projet, évoqué l'an dernier, d'ouvrir un magasin dans Paris.

"Les modes de consommations évoluent, notamment avec le multicanal (...) les besoins de services aussi", a ajouté Emma Recco, directrice de l'expansion, évoquant la nécessité "d'étudier de nouveaux formats".

Pour croître, l'enseigne mise sur le e-commerce, qui a atteint, aux dires du PDG, "la taille d'un magasin important et qui progresse à deux chiffres" et sur le déploiement du "clic & collect" (retrait en magasins d'articles achetés en ligne).

Elle table aussi sur l'équipement de la cuisine, avec de nouveaux services permettant la conception de cuisines à distance, et sur une nouvelle offre de restauration, plus attractive.   Suite...