BOURSE-L'automobile pénalisée par les ventes de voitures en Chine

mardi 13 octobre 2015 10h23
 

PARIS, 13 octobre (Reuters) - Le secteur automobile européen accuse mardi matin la plus forte baisse sectorielle en Europe, pénalisé par les chiffres des ventes de voitures neuves jugés décevants en Chine le mois dernier.

A 10h15, l'indice Stoxx du secteur automobile européen perd 2,98%, contre un repli de 1,13% pour l'indice Stoxx 600, qui regroupe les principales valeurs européennes.

A Paris, PSA recule de 5,22% à 14,085 euros, VALEO de 4,15% à 125,9 euros, MICHELIN de 3,22% à 83,68 euros et RENAULT de 2,82% à 74,78 euros.

Ailleurs en Europe, BMW se replie de 2,99% à Francfort et Fiat Chrysler de 2,44% à Milan.

Les ventes de véhicules en Chine ont augmenté de 2,1% en septembre alors que Pékin a nettement réduit la fiscalité sur certains véhicules.

"Tout d'abord, les ventes sont moins bonnes que ce que certains espéraient avec des attentes d'une hausse plus proche de 4 à 5%. Ensuite, cela ne suggère aucunement que la situation s'améliore en Chine pour l'automobile", constate un trader en poste à Londres.

Le secteur automobile européen a connu un mois d'août difficile en Bourse, avec une chute de 9,58% (-8,5% pour le Stoxx 600), en raison des craintes entourant la situation économique en Chine et ses conséquences sur la demande locale. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)