Les banques gardent leur rôle de teneur de marché-NY Fed

mercredi 7 octobre 2015 19h20
 

NEW YORK, 7 octobre (Reuters) - Les profits des cinq plus grandes banques américaines ont fortement grimpé depuis la crise financière grâce entre autres à leurs activités de teneur de marché, montrent des économistes de la Réserve fédérale de New York dans un article publié mercredi.

Entre 2009 et 2014, le bénéfice net cumulé de JPMorgan , Citigroup, Bank of America, Goldman Sachs et Morgan Stanley a atteint en moyenne 41,73 milliards de dollars (37,09 milliards d'euros) par an, à comparer à une moyenne annuelle de 25,08 milliards entre 2002 et 2008, écrivent-ils.

Les bénéfices ont notamment été dopés par les revenus de trading qui ont retrouvé leurs niveaux d'avant-crise, ajoutent-ils.

Le durcissement de la réglementation bancaire a fait craindre une baisse des activités de teneur de marché des banques, entraînant une diminution de la liquidité et, dans le pire des cas, des krachs dits "flash", comme celui subi il y a près d'un an par le marché obligataire.

Les économistes de la Fed de New York réfutent cette interprétation.

"Les chiffres des revenus du trading suggèrent que les traders continuent de jouer un rôle clé dans l'approvisionnement en liquidités", écrivent Tobias Adrian, Michael Fleming, Or Shachar, Daniel Stackman et Erik Vogt dans leur blog intitulé "Changes in the Returns to Market Making." (Richard Leong, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)