PSA n'envisage pas un "retour rapide" en Inde

lundi 5 octobre 2015 15h05
 

NEW DELHI/PARIS, 5 octobre (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a déclaré lundi qu'il n'envisageait pas un "retour rapide" en Inde, après des informations de la presse indienne évoquant des discussions avec Tata Motors sur un partenariat local.

Selon l'Economic Times, qui cite plusieurs sources proches du dossier, le rapprochement entre les deux constructeurs pourrait inclure la production et la distribution par le groupe indien de véhicules PSA.

Tata et PSA pourraient également partager des technologies de motorisations et des plateformes de véhicules, ajoute le journal, sans évoquer de calendrier pour la concrétisation de ces projets.

"Au jour d'aujourd'hui, il n'y a pas de décision prise pour un retour rapide en Inde", a déclaré à Reuters un porte-parole de PSA. "En 2014, PSA a créé une organisation par région. Le fait que l'Inde-Pacifique en fasse partie montre l'importance du marché indien pour PSA."

Interrogé sur des discussions avec Tata, il a refusé de faire "un commentaire sur des spéculations."

De son côté, une porte-parole de Tata Motors a indiqué qu'il était possible que le groupe travaille sur plusieurs initiatives à un horizon plus ou moins lointain, mais qu'"il n'avait aucune annonce spécifique à faire aujourd'hui sur ce sujet."

Le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, a confié à Emmanuel Delay, directeur opérationnel de la région Inde-Pacifique, le soin de lancer une étude exploratoire sur les opportunités d'un retour en Inde. Le marché indien ne figure pas sur le radar du plan stratégique "Back in the Race", qui couvre la période 2014-2018. Les grands axes du plan qui suivra (2019-2023) ne sont pas tous encore connus.

En 2011, PSA Peugeot Citroën avait annoncé son retour sur le marché indien, après quasiment deux décennies d'absence, avec un projet d'investissement de 650 millions d'euros pour construire une usine dans l'Ouest du pays avec une capacité de production initiale de 170.000 véhicules par an.

Mais la violente crise financière qu'a traversé le groupe l'année suivante l'avait contraint à suspendre son projet sine die début 2012.

L'action Tata Motors a clôturé lundi en hausse de 6% sur un marché indien en progression de 2% sur la séance. Vers 15h05, l'action PSA gagne 0,83% tandis que le CAC 40 s'adjuge 3,4%. (Aditi Shah, Gilles Guillaume pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)