L'ascension du chinois Xiaomi marque un temps d'arrêt

jeudi 2 juillet 2015 14h14
 

PEKIN, 2 juillet (Reuters) - L'ascension de Xiaomi, numéro un chinois du smartphone, s'est ralentie au premier semestre 2015 avec pour la première fois des ventes en baisse d'un semestre sur l'autre.

Xiaomi, dont les téléphones abordables et bien conçus offrent une alternative à l'iPhone d'Apple, a été valorisé l'an dernier 45 milliards de dollars par des investisseurs, lui conférant le statut de vedette des start-up chinoises.

Son expansion marque un temps d'arrêt, montrent les chiffres publiés jeudi, avec 34,7 millions d'appareils vendus de janvier à juin contre 35 millions le semestre précédent, ce qui pourrait compromettre son objectif de vendre de 80 à 100 millions de smartphones cette année.

Confronté au ralentissement du marché chinois et à la concurrence d'entreprises chinoises mieux établies comme Lenovo et Huawei, Xiaomi peine en outre à se développer sur d'autre marchés émergents comme l'Inde en raison de mesures protectionnistes.

Ses résultats sont cependant généralement meilleurs sur les six derniers mois de l'année avec des ventes en augmentation grâce à de nouveaux modèles. (Gerry Shih; Patrick Vignal pour le service français)