27 avril 2015 / 06:13 / il y a 2 ans

LEAD 2-Capgemini change de taille aux USA en achetant Igate pour $4 mds

* Effet relutif d‘au moins 12% en 2016 et de 16% en 2017

* Des synergies commerciales de l‘ordre $100-150 millions

* L‘opération devrait être réalisée au second semestre

* Hausse du CA de Capgemini au T1, objectifs annuels relevés

* Le titre réduit ses gains après +3,6% à l‘ouverture (Actualisé avec conférence téléphonique, cours d‘ouverture, commentaires d‘analystes)

par Noëlle Mennella

PARIS, 27 avril (Reuters) - Capgemini a annoncé lundi l‘acquisition pour quatre milliards de dollars (3,7 milliards d‘euros) de la société américaine Igate, une opération immédiatement relutive qui va lui permettre de changer de taille aux Etats-Unis et de se renforcer sur son coeur de métier.

Le rachat de cette société de technologie et de services située dans le New Jersey aura un effet relutif d‘au moins 12% en 2016 et de 16% en 2017, précise le numéro européen des services informatiques dans un communiqué.

Lors d‘une conférence de presse téléphonique, le PDG de Capgemini Paul Hermelin a précisé que l‘acquisition serait relutive dès cette année.

“Il s‘agit d‘un regroupement qui nous renforce, qui nous permet de changer de braquet aux Etats-Unis et sert nos ambitions stratégiques”, a-t-il déclaré.

Entièrement payable en numéraire, l‘opération devrait être réalisée au second semestre 2015. Elle sera financée par la trésorerie excédentaire, une augmentation de capital qui se traduira par une dilution n‘excédant pas 6% du capital de Capgemini et le reste en obligations non convertibles.

La combinaison d‘Igate et de Capgemini doit apporter des synergies commerciales de l‘ordre 100 à 150 millions de dollars, ainsi que des économies annuelles d‘ici trois ans, liées à une plus grande efficacité opérationnelle et estimées entre 75 et 105 millions de dollars.

A l‘issue de la transaction, le chiffre d‘affaires estimé de Capgemini pour 2015 s‘élèvera à environ 12,5 milliards d‘euros pro forma, avec une marge opérationnelle supérieure à 10% et un effectif de l‘ordre de 190.000 salariés.

SURENCHÈRE PEU PROBABLE

Le rachat d‘Igate, qui réalise près de 80% de ses ventes aux Etats-Unis, va faire passer de 21% à 30% la part du chiffre d‘affaires engrangée par Capgemini aux Etats-Unis en 2015.

En Bourse, l‘action Capgemini en hausse de 3,6% à l‘ouverture, gagne 0,9% à 79,1 euros après une demi-heure de cotation, à comparer à un recul de 1% de l‘indice CAC 40 .

“Il y avait déjà eu des rumeurs dernièrement dans la presse faisant état de l‘intérêt de Capgemini et d‘Atos pour Igate. Finalement c‘est Capgemini qui l‘a emporté. C‘est une opération très structurante pour la société, qui va la faire changer de dimension aux US”, commente un vendeur action parisien.

Le titre Atos cède 0,9%.

“Avec Igate, nous réaliserons un chiffre d‘affaires de quatre milliards de dollars en Amérique du Nord dès 2015”, a déclaré Paul Hermelin, en soulignant que parmi ses clients Igate comptait General Electric et la Banque royale du Canada.

Prié de commenter les risques d‘une surenchère sur Igate, le PDG de Capgemini les a jugés possibles mais plutôt faibles.

L‘opération a été approuvé à l‘unanimité par les conseils d‘administration des deux sociétés et fait l‘objet d‘un accord écrit des actionnaires qui détiennent la majorité du capital d‘Igate.

Dans le contexte de cette acquisition, Capgemini a avancé la publication de son chiffre d‘affaires du premier trimestre, sur la base duquel il a relevé ses objectifs annuels.

Le groupe a ainsi annoncé une hausse de 10,5% de son chiffre d‘affaires trimestriel à 2.764 millions d‘euros, en hausse de 1,5% à changes et périmètre constants.

Le groupe prévoit désormais d‘enregistrer une croissance de son chiffre d‘affaires d‘au moins 5% à changes et périmètre courants, alors qu‘en février il tablait encore sur un objectif de croissance entre 3% et 5%.

Capgemini confirme viser un taux de marge opérationnelle compris entre 9,5% et 9,8%. Son free cash flow organique est toujours attendu à plus de 600 millions d‘euros.

Au premier trimestre, les prises de commandes s‘élèvent à 2.680 millions d‘euros, soit une hausse de 10,3% sur un an à changes constants.

Bryan, Garnier & Co relève dans une note que le chiffre d‘affaires est légèrement supérieur au consensus et à ses propres estimations.

* Le communiqué sur l‘acquisition d‘Igate:

bit.ly/1EvEp7S

* Le communiqué de résultats:

bit.ly/1HJcMsO (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below