LEAD 1 Commerzbank, déficitaire, veut sortir du rouge d'ici 2012

vendredi 8 mai 2009 12h35
 

* Perte plus marquée qu'attendu au premier trimestre * Nouvelles charges de dépréciation * Pas besoin d'aide publique supplémentaire, assure Commerzbank * Le titre gagne plus de 2% à la Bourse de Francfort

FRANCFORT, 8 mai (Reuters) - Commerzbank (CBKG.DE: Cotation) espère sortir du rouge en 2011, après avoir annoncé vendredi une perte sur le premier trimestre 2009 supérieure aux attentes, sous le coup d'une nouvelle série de dépréciations passées dans son activité banque d'investissement.

Commerzbank, deuxième banque allemande, dont le plan de sauvetage par Berlin a été avalisé jeudi par la Commission européenne [ID:nL7119388], a subi une perte nette de 861 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année. Elle a été pénalisée par des charges et des dépréciations de plus de 2,6 milliards d'euros.

Au premier trimestre 2008, hors effets du rachat, en 2009, de la banque d'investissement en difficulté Dresdner Bank, Commerzbank avait dégagé un bénéfice de 236 millions d'euros.

Depuis 2008, la crise financière mondiale a coûté près de 17 milliards d'euros depuis 2008 à Commerzbank, l'un des établisssements les plus touchés en Europe.

Commerzbank se fixe cependant un objectif d'un bénéfice opérationnel de plus de quatre milliards d'euros à partir de 2012, en dépit d'une charge d'environ 1,5 milliard d'euros par an liée aux prêts accordés par Berlin, a déclaré à la presse son président du directoire, Martin Blessing.

"Dans la situation actuelle, nous avons assez de capital pour traverser la crise", a-t-il assuré. "Cette banque est assez solide pour se passer d'aide publique sur le long terme".

La perte en janvier-mars a été plus lourde que celle d'environ 719 millions d'euros du consensus d'analystes et elle représente une baisse de résultat d'environ un milliard d'euros sur un an.   Suite...