January 8, 2009 / 6:38 PM / 9 years ago

LEAD 1 BNP Paribas restera bénéficiaire en 2008 et 2009 / DG

4 MINUTES DE LECTURE

PARIS, 8 janvier (Reuters) - BNP Paribas (BNPP.PA) restera "largement bénéficiaire" en 2008 et en 2009, a déclaré jeudi le directeur général de la banque, Baudouin Prot, sur la radio BFM.

"En 2008, et je le crois bien encore en 2009, BNP Paribas sera un des groupes bancaires qui sera resté largement bénéficiaire et au service de l'économie réelle", a-t-il dit.

A l'occasion de cette interview, Baudouin Prot a expliqué que la banque avait gagné 200.000 nouveaux clients en 2008 dans la banque de détail en France.

Interrogé sur l'annonce par le gouvernement français d'une nouvelle tranche de 10,5 milliards d'euros d'aide publique pour renforcer les fonds propres des banques, il a estimé qu'il s'agissait d'une "bonne initiative" et que BNP Paribas allait examiner les modalités de cette intervention dans les prochaines semaines.

"Plus les banques ont des fonds propres, plus elles sont dans la capacité de prêter", a répondu Baudouin Prot.

Mercredi, la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a déclaré que l'Etat était prêt à prêter dix milliards et demi d'euros supplémentaires aux banques françaises après une première tranche d'un même montant en 2008.

En permettant aux banques de renforcer leurs fonds propres, le gouvernement français espère ainsi éviter une contraction du crédit nécessaire au financement de l'économie.

Dans un encart publicitaire publié mercredi dans la presse écrite française, BNP Paribas a cherché à rassurer sur sa santé financière après l'annonce en décembre dernier des pertes dans ses activités de banque de financement et d'investissement (BFI).

"Les activités bancaires et financières traversent depuis 18 mois une crise sans précédent. (...) Pour autant, BNP Paribas reste largement bénéficiaire en 2008", peut-on lire dans ce message publicitaire co-signé par Baudouin Prot et Michel Pébereau, le président de BNP Paribas.

Dans ce même message, les deux hommes préviennent toutefois que "2009 s'annonce comme une année complexe".

Rattrapée par la crise financière après la faillite de la banque d'investissement américaine Lehman Brothers, BNP Paribas a fait état le mois dernier d'une perte avant impôts de près de 1,6 milliard d'euros pour les seuls mois d'octobre et de novembre dans sa BFI. [ID:nLG281164]

La banque française avait pourtant profité de sa moindre exposition à la crise financière pour annoncer en octobre son intention de racheter une partie des activités de Fortis FOR.BR pour 14,5 milliards d'euros.

Ce rachat est pour le moment gelé depuis la décision en décembre de la Cour d'appel de Bruxelles de suspendre le démantèlement du groupe financier belgo-néerlandais.

Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below