Fannie Mae - Nouvelle perte trimestrielle, dividende réduit

vendredi 8 août 2008 14h19
 

NEW YORK, 8 août (Reuters) - Fannie Mae FNM.N, numéro un américain du refinancement de crédits immobiliers, a fait vendredi d'une quatrième perte trimestrielle consécutive, sous le coup d'une hausse des défauts de remboursement.

Et, comme Freddie Mac FRE.N, numéro deux du secteur, en début de semaine ([ID:nL632146]), le groupe a également annoncé une réduction drastique - plus de 85% - de son dividende ainsi qu'une série de mesures pour préserver sa base de capital.

Quelque trois semaines après l'annonce par le Trésor américain et la Réserve fédérale d'un vaste plan de redressement pour le secteur du refinancement hypothécaire, Fannie Mae a publié une perte, plus marquée que prévu, de 2,3 milliards de dollars (hors paiement des dividendes attachés à des actions préférentielles) au deuxième trimestre, soit 2,54 dollars par action contre un bénéfice de 1,95 milliard (1,86 dollar par action) il y a un an.

Les analystes avaient anticipé en moyenne une perte par action de 0,97 dollars, selon Reuters Estimates.

La perte de 2,3 milliards de dollars, qui s'explique notamment par des dépenses de crédits de 5,3 milliards provoquées par la pire crise immobilière que connaissent les Etats-Unis depuis la Grande Dépression des années 1930, vient à la suite d'une perte de 2,51 milliards (-2,57 dollars par action) au premier trimestre de l'année.

Ensemble, Fannie Mae et Freddie Mac détiennent ou garantissent plus de 5.000 milliards de crédits immobiliers, soit près de la moitié total des emprunts hypothécaires aux Etats-Unis.

En avant-Bourse, le titre Fannie Mae, qui avait terminé à 9,95 dollars, chutait de plus de 7%. /BVO

(Lynn Adler, version française Benoit Van Overstraeten)