Banesto pénalisé par les mauvaises créances, le titre recule

mercredi 8 juillet 2009 13h12
 

MADRID, 8 juillet (Reuters) - La banque espagnole Banesto BTO.MC a publié mercredi un bénéfice en recul de 8,9% au premier semestre, après avoir accru ses provisions pour créances douteuses, dans un contexte de récession économique.

Le bénéfice net ressort à 409,5 millions d'euros, à comparer à un consensus de 403 millions. Le produit des intérêts net ressort en hausse de 11,6% à 859,2 millions d'euros (consensus: 834 millions d'euros).

Le titre Banesto cède 2,45% à 7,17 euros vers 11h00 GMT à la Bourse de Madrid.

Banesto, détenue à 88% par sa compatriote Santander (SAN.MC: Cotation) et première banque européenne à publier ses résultats semestriels, précise avoir passé une provision exceptionnelle de 57 millions d'euros au deuxième trimestre, dans le cadre de résultats jugés globalement solides par les analystes.

La présidente de Banesto Ana Patricia Botin a déclaré, lors d'une conférence de presse sur le web, que cette provision était une mesure défensive face à des perspectives économiques incertaines. Le chômage espagnol a bondi ces derniers mois et est le plus élevé en Europe, après la chute du marché ibérique de l'immobilier.

"Nous pensons que la tendance (concernant les créances douteuses) va continuer à être négative, même si nous devrions maintenir notre avantage sur le secteur dans son ensemble", a ajouté Ana Patricia Botin.

Toutes choses égales par ailleurs, la banque pourrait finir l'année avec des mauvaises créances avoisinant 3% du total de ses prêts, a-t-elle prévenu.

(Elisabeth O'Leary et Jesus Aguado, version française Stanislas Dembinski)