July 28, 2008 / 10:24 AM / 9 years ago

LEAD 1 Carrefour - La modification des statuts approuvée en AG

4 MINUTES DE LECTURE

PARIS, 28 juillet (Reuters) - La modification des statuts de Carrefour (CARR.PA) a été approuvée lundi lors d'une assemblée générale où beaucoup de questions ont été posées sur le rôle de Blue Capital, aujourd'hui premier actionnaire du distributeur.

Désormais, le n°2 mondial du secteur disposera d'un conseil d'administration, que présidera Amaury de Sèze, et d'une direction générale dévolue à José Luis Duran. Auparavant, la société était dirigée par un conseil de surveillance et un directoire.

Cette évolution est considérée comme la suite logique de l'arrivée de Blue Capital, associant le groupe Arnault et le fonds Colony Capital. La part de Blue Capital est récemment montée à 13,55%.

Lors de l'assemblée générale, des craintes se sont exprimées de voir les nouveaux actionnaires effectuer une prise de contrôle rampante de Carrefour.

"Il n'y a en aucun cas une prise de contrôle rampante de la part de Blue Capital", a répondu Amaury de Sèze en assurant que "Blue Capital n'a en aucun cas la capacité de renverser le conseil de Carrefour et de prendre le contrôle de la société".

Ce proche d'Albert Frère, lui même proche de Bernard Arnault, le président de LVMH (LVMH.PA), a ajouté que la modification du mode de gouvernance de Carrefour avait été décidée dans un contexte ou "l'environnement devenait de plus en exigeant".

José Luis Duran a lui aussi insisté sur le contexte, marqué par une baisse du pouvoir d'achat notamment en France, dans lequel évolue aujourd'hui Carrefour.

"On ne doit rien attendre de l'environnement. Il faut chercher en nous mêmes les clefs de la croissance", a-t-il dit en rappelant les mesures engagées par le groupe pour faire baisser ses coûts et pour améliorer ses politiques commerciales et promotionnelle dans l'hexagone.

Par ailleurs, le directeur général a répété que l'externationalisation du pôle immobilier ne s'effectuerait que si les conditions de marché le permettent.

"On analysera l'apport de l'externalisation de l'immobilier dans le cadre de l'environnement. Il ne s'effectuera pas dans n'importe quel environnement ni à n'importe quel prix et si la création de valeur est évidente pour l'ensemble des actionnaires", a-t-il dit en précisant que la valorisation du parc immobilier de Carrefour se situait toujours entre 20 et 24 milliards d'euros.

Carrefour a précédemment indiqué que l'externalisation de son immobilier, s'effectuerait dans un premier temps par un placement privé à hauteur de 1,0 à 1,5 milliard d'euros au quatrième trimèstre 2008, puis par sa cotation "quand les conditions de marché le permettront".

Enfin, Carrefour a démenti les rumeurs faisant état d'une cession des activités au Brésil à Wal Mart (WMT.N) et de celles en Chine à Tesco (TSCO.L).

S'agissant des activités chinoises - un temps affectées par des appels au boycottage dénonçant un soutien supposé de l'enseigne à l'indépendance du Tibet - José Luis Duran a affirmé que les activités du groupe dans ce pays avaient retrouvé sa vigueur depuis juin./NM

Noëlle Mennella, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below