SOMMET LUXE LEAD 1 Burberry pense pouvoir surmonter la récession

lundi 8 juin 2009 17h59
 

* Les nouveaux consommateurs de luxe risquent de regarder à la dépense pendant encore un certain temps

* Les marchés en Europe et en Asie croissent toujours

par Mark Potter

LONDRES, 8 juin (Reuters) - Le groupe britannique de luxe Burberry (BRBY.L: Cotation) ne se sent pas menacé par la quête de bonnes affaires observée chez les consommateurs en temps de crise, même s'il pense que ses nouveaux clients risquent de ne pas reprendre de sitôt leur achats de vêtements ou d'accessoires haut de gamme.

"On peut distinguer deux forces à l'oeuvre dans le sentiment des consommateurs. L'un est le prix, mais l'autre est un retour à des objets intemporels et durables, et où l'on peut avoir un retour - pendant très longtemps - sur l'investissement que l'on fait", a déclaré lundi la directrice générale de Burberry, Angela Ahrendts, à l'occasion du sommet mondial sur le luxe et la distribution organisé par Reuters.

"A mes yeux, ce nouveau sentiment parmi les consommateurs joue en fait brillamment en faveur de tout ce qu'incarne la marque Burberry. Je pense que d'une certaine manière, nous sommes dans l'air du temps", a-t-elle ajouté, soulignant qu'elle était "ébahie" par le niveau actuel des ventes d'imperméables Burberry, un classique du groupe né il y a 153 ans.

Le sommet sur le luxe et la distribution a lieu jusqu'à jeudi, simultanément à Londres, New York, Paris et Dubai.

Comme nombre d'autres acteurs du luxe, il a été frappé de plein fouet par le ralentissement de l'économie mondiale, mais est parvenu jusqu'ici à compenser cette dégradation en réduisant ses coûts, ses effectifs, ses stocks et ses lignes de produits. Le mois dernier, il a fait état d'une baisse de 12,5% de son bénéfice annuel avant impôts et exceptionnels, un recul conforme aux prévisions des analystes [ID:nLJ168684].   Suite...