Haulotte -C.A. S1 en baisse, avertissement pour 2008

lundi 28 juillet 2008 08h55
 

 PARIS, 28 juillet (Reuters) - Haulotte Group. Résultats 
consolidés provisoires du premier semestre 2008
 (en millions d'euros)
 Résultat net, part du groupe    52,2 c.   37,3 (+39,5%)
 Résultat avant impôt            62,9 c.   57,5  (+9,4%)
 Résultat opérationnel courant   66,2 c.   58,8 (+12,7%)
 Chiffre d'affaires             258,7 c.   310,2  (-17%)
 NOTE : dans un communiqué, le fabricant de nacelles
élévatrices motorisées précise que, en tenant compte de la
cession de l'activité location en France, le recul de son
chiffre d'affaires est de 12%.
 "Le dynamisme des pays émergents (+22%) et des activités
services (+27%) n'a pu compenser la faiblesse des ventes en
Europe Occidentale (-23 %), reflet d'un ralentissement du marché
de la nacelle plus marqué que prévu en début d'année", indique
Haulotte.
 Le résultat opérationnel intègre une plus-value de près de
30 millions d'euros sur la cession de l'activité location en
France. Hors cet élément, la marge ressort à 14%, soit xcinq
points de moins qu'un an plus tôt.
 "La faiblesse du marché européen au premier semestre et
l'attentisme confirmé de nombreux clients loueurs dans une
conjoncture plus difficile ne permet pas de faire une prévision
2008 fiable. Toutefois, dans ce contexte de matière première en
hausse et d'euro fort, nous considérons comme très peu probable
l'atteinte d'un CA 2008 supérieur à celui de l'an dernier, ni le
retour à une rentabilité nette (hors éléments non récurrents) à
deux chiffres", déclare le groupe.
 Pour faire face à la dégradation de l'environnement,
Haulotte indique avoir engagé un plan d'économies portant sur
plus de 10% de ses coputs fixes. Il annonce d'autre part le
rachat de la société américaine Bil-Jax, qui a réalisé l'an
passé un chiffre d'affaires proche de 80 millions de dollars.
 Haulotte tablait en début d'année sur un chiffre d'affaires
2008 compris entre 700 et 730 millions d'euros, en hausse de
plus de 14% en données pro forma, et une marge nette voisine de
11%. /YLG
 
 (Yann Le Guernigou)