8 mai 2009 / 00:27 / dans 8 ans

LEAD 1 AIG - Perte réduite au T1, pas de nouveau sauvetage

NEW YORK, 7 mai (Reuters) - AIG (AIG.N) a fait état mardi d‘une perte nette de 4,35 milliards de dollars au titre du premier trimestre, en raison de pertes sur investissement et de dépréciations, mais sans commune mesure avec celle du quatrième trimestre 2008.

Par action, la perte équivaut à 1,98 dollar. Elle se compare à une perte de 7,81 milliards de dollars ou 3,09 dollars par action au premier trimestre 2008.

Il s‘agit du sixième trimestre déficitaire pour la compagnie d‘assurance qui a dû être renflouée plusieurs fois par l‘Etat fédéral depuis septembre. En six trimestres, AIG a perdu une centaine de milliards de dollars.

Mais pour la première fois depuis septembre, le communiqué des résultats ne s‘accompagne pas d‘une nouvelle version de son plan de sauvetage.

Au quatrième trimestre 2008, AIG avait affiché un déficit de 61,7 milliards de dollars, la plus grosse perte jamais enregistrée en un trimestre par une société américaine.

L‘action AIG, qui avait fini en hausse de près de 6% à 1,95 dollar avant l‘information, était inchangée après la publication de ses comptes.

La perte nette du trimestre ajustée est de 1,60 milliard, soit 97 cents par action. Sur cette base, les analystes attendaient une perte de 6 cents par action.

Au premier trimestre 2008, la perte ajustée était de $3,56 milliards ou $1,41 par action.

Les fonds propres d‘AIG se montaient à 53,2 milliards de dollars au 31 mars.

Au total, le gouvernement est intervenu trois mois pour sauver AIG, ce qui représente un engagement total de $180 milliards, dont 85 milliards de prêts que le groupe tente de rembourser en cédant des actifs. En échange, l‘Etat détient 80% du capital de l‘assureur.

Le patron d‘AIG Ed Liddy a déclaré après les résultats que la réduction de la perte était bon signe mais qu‘il restait un long chemin à parcourir.

L‘activité assurances IARD a affiché des primes nettes de 10 milliards de dollars sur le trimestre, en baisse de 17,5%. Dans la branche vie, le recul est de 10,5%.

L‘assureur affiche une charge de 1,9 milliard avant impôt au premier trimestre pour coûts de restructuration.

Lilla Zuill, version française Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below