Le plus dur peut-être passé pour le nautisme français

mardi 8 septembre 2009 16h16
 

* Immatriculations en repli de 17,5% à la fin juillet

* C.A. de la production de bateaux en baisse de plus de 40%

* Le point bas semble avoir été touché

* Echos favorables des salons

pas Pascale Denis

PARIS, 8 septembre (Reuters) - A l'ouverture de la saison des grands salons nautiques européens, les professionnels du secteur estiment que l'industrie française a passé le plus dur de la crise après une année extrêmement difficile.

"L'année écoulée a été une année de rupture, durant laquelle aucun secteur de la plaisance n'a été épargné, y compris le haut de gamme", a déclaré mardi Jean-François Fountaine, président de la Fédération des industries nautiques (Fin), lors d'une conférence de presse.

"Nous avons le sentiment que la baisse est terminée, que le point bas est passé (...) La situation s'est au moins stabilisée", a-t-il cependant ajouté.   Suite...