Automobile - Les ventes mondiales ont dépassé un point bas/Ghosn

dimanche 8 novembre 2009 15h12
 

NEW DELHI, 8 novembre (Reuters) - Le marché automobile mondial a cessé de se contracter et est bien parti pour atteindre 60 millions d'unités vendues cette année et en 2010, a déclaré dimanche Carlos Ghosn, président de Renault (RENA.PA: Cotation) et de Nissan (7201.T: Cotation).

Lors d'un forum à New Delhi, il a ajouté que sa précédente prévision pour les ventes mondiales de 2009 était de 55 millions d'unités, rappelant que, en 2007 et en 2008, le marché avait été autour d'environ 70 millions de véhicules vendus.

"Il semblerait que nous ayons dépassé le point bas. Tous les projets d'expansion peuvent être repris avec une vision plus claire de l'issue de la crise", a dit Carlos Ghosn.

La demande mondiale pour les voitures neuves s'est effondrée dans la foulée de la crise financière qui a véritablement éclaté avec la faillite de Lehman Brothers en septembre 2008.

Pour atténuer l'impact de la crise, presque tous les Etats développés ont mis en place des mesures de soutien à la demande - essentiellement de type "prime à la casse" - tout en volant au secours des acteurs les plus fragilisés par la récession, avec, comme exemple le plus éclatant, l'entrée de Washington au capital de General Motors et de Chrysler.

Dans bon nombre de pays, ces programmes d'incitation à l'achat de véhicules neufs commencent à toucher à leur fin, ce qui laisse planer des doutes sur la vigueur de la demande à court terme.

Les dirigeants des constructeurs automobiles ont mis en garde contre une rechute des ventes en cas de retrait prématuré des primes à la casse, même si certains pays, comme la Chine et l'Inde, jouissent à nouveau de taux de croissance confortables et sont susceptibles de tirer l'ensemble du marché vers le haut.

"Nous commencerons à progresser en 2010, à un rythme inégal à travers le monde. Evidemment, la Chine, l'Inde, le Moyen-Orient, l'Amérique du Sud joueront un rôle important dans ce rebond. Les Etats-Unis aussi", a poursuivi Carlos Ghosn.

"Mais je crains que l'Europe et le Japon ne connaissent une année difficile en 2010", a-t-il ajouté.

Au sujet du partenariat noué par Renault avec Mahindra & Mahindra (MAHM.BO: Cotation) en Inde autour de la Logan, Carlos Ghosn a estimé que cette coopération n'avait pas porté tous les fruits escomptés, ajoutant que les deux parties discutaient des problèmes à résoudre.

(Devidutta Tripathy et C.J. Kuncheria, version française Benoit Van Overstraeten)