August 7, 2008 / 10:53 AM / 9 years ago

SYNTHESE La crise du crédit pèse sur les assureurs européens

6 MINUTES DE LECTURE

par Sudip Kar-Gupta et Reed Stevenson

PARIS/AMSTERDAM, 7 août (Reuters) - La crise internationale du crédit a pesé lourdement sur les résultats des grands assureurs européens, Axa (AXAF.PA), Aegon (AEGN.AS) et Allianz (ALVG.DE) ayant, parmi d'autres, publié des bénéfices en baisse.

La réaction des marchés actions a d'ailleurs été mitigée en Europe, jeudi à la mi-journée. Vers 10h50,l'indice DJ Stoxx .SXIP des valeurs de l'assurance s'était stabilisée (+0,02%), partagé entre le soulagement que Axa ne prévoit pas d'augmentation de capital et la déception liée aux résultats et prévisions d'Aegon et Allianz.

Le français Axa a annoncé jeudi un résultat net en baisse de 29% pour le premier semestre sous le coup de la dépréciation d'actifs principalement obligataires du fait de la crise des marchés du crédit.[nL7641027]

Mais le numéro deux de l'assurance européenne a enregistré dans le même temps une performance opérationnelle supérieure aux attentes et prévoit de répliquer, sur l'ensemble de l'exercice, le résultat opérationnel record enregistré en 2007 "sous réserve que les conditions de marché ne se dégradent pas substantiellement".

"Notre stratégie est destinée à résister à des contextes économiques très difficiles et nous restons bien positionnés pour bénéficier de toute évolution favorable des marchés", a déclaré le président du directoire, Henri de Castries, dans un communiqué.

Axa a fait état en outre d'un ratio de solvabilité solide et exprimé l'intention de proposer, à ce stade, un dividende de 1,20 euro par action au titre de 2008, inchangé par rapport à 2007.

Le titre Axa gagne 5,89% à 21,58 euros à la mi-journée à la Bourse de Paris.

Aegon Recule, Rsa Resiste

L'assureur néerlandais Aegon (AEGN.AS) a annoncé de son côté jeudi une baisse de 58% de son résultat net du deuxième trimestre, sous le coup de 98 millions d'euros de provisions pour risques de crédit.

Le bénéfice net est ainsi ressorti à 276 millions d'euros, contre 655 millions il y a un an et une prévision moyenne de 10 analystes interrogés par Reuters de 375 millions d'euros.

L'action Aegon cède 5,07% à 7,84 euros sur la place d'Amsterdam.

Le titre du réassureur allemand Hannover Re (HNRGn.DE) perd lui 2,11% à 30,66 euros à la mi-journée à Francfort après l'annonce d'un recul de son bénéfice net du deuxième trimestre plus marqué que prévu.[nL77371]

A contre tendance, RSA Insurance Group (RSA.L), numéro deux britannique de l'assurance dommages, a fait état d'une hausse de 9% de son bénéfice opérationnel semestriel à 440 millions de livres et son titre prend 1,87% à 141,8 pence sur le LSE.

La crise internationale du crédit déclenchée par celle des prêts immobiliers à risque aux Etats-Unis (subprime) a pénalisé les assureurs de par le monde. La baisse des marchés actions a touché ces assureurs car la plupart détiennent leurs actifs en actions.

"Le principal impact sur le secteur reste celui lié aux actions", a déclaré à la presse à Amsterdam Alex Wynaendts, le directeur général d'Aegon.

Allianz Pessimiste

Le numéro un européen de l'assurance Allianz (ALVG.DE) a abandonné mercredi soir ses objectifs de croissance à long terme et a annoncé qu'il n'était pas en mesure de fournir de nouvelles prévisions après avoir fait état d'un bénéfice trimestriel en baisse. [ID:nL6347573]

"Nous nous attendons à ce que les difficultés du marché se poursuivent en 2009. (...) Au vu des conditions du marché, des prévisions exactes, en particulier dans le domaine bancaire, ne sont pas réalisables", a indiqué Allianz dans un communiqué.

"C'est un secteur plutôt difficile actuellement", constate de son côté Uwe Otten, analyste de l'assurance chez Bank Vontobel. "Du point de vue de la valorisation, le cycle devrait rester baissier".

Aux Etats-Unis, American International Group (AIG.N) a fait état mercredi soir d'une troisième perte trimestrielle consécutive imputable à de nouvelles dépréciations d'actifs liées à des dérivés de crédit.[ID:nL6581406]

Le premier groupe mondial d'assurances a publié une perte nette au deuxième trimestre de 5,36 milliards de dollars (3,47 milliards d'euros), soit 2,06 dollars par action, contre un bénéfice de 4,28 milliards de dollars, 1,64 dollar par action, un an auparavant./SD/BVO/YLG/SKG

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below