LEAD 2 EADS-Gallois confiant pour l'A400M, risque au Royaume-Uni

mardi 7 avril 2009 17h04
 

* EADS maintient son engagement de construire l'A400M mais n'exclut pas une annulation des commandes du Royaume-Uni

* Visibilité sur 6 à 7 mois, l'année 2010 jugée "cruciale"

* Remplacement prochain du président du conseil d'administration Rüdiger Grube

(Actualisé avec détails)

par Matthias Blamont

PARIS, 7 avril (Reuters) - EADS EAD.PA s'est une nouvelle fois engagé mardi à mener à terme le programme d'avion de transport militaire A400M, actuellement en retard de près de quatre ans, mais n'a pas écarté une éventuelle annulation de la commande placée par le Royaume-Uni.

Louis Gallois, président exécutif du groupe européen d'aéronautique et de défense, a également déclaré que 2010 serait "cruciale" pour l'entreprise, qui ne dispose selon lui que d'une visibilité de "six à sept mois" alors que la crise économique continue d'exercer une pression forte sur l'activité des compagnies aériennes.

Interrogé sur la possibilité d'une annulation de tout ou partie de la commande de 25 A400M passée par la Grande-Bretagne - qui pourrait par exemple louer d'autres appareils pour répondre rapidement aux besoins de ses forces armées, notamment en Afghanistan et en Irak - le dirigeant d'EADS a estimé qu'une telle décision porterait "incontestablement un coup sérieux" au programme mais qu'elle ne signerait pas nécessairement la fin d'un projet dont le développement est estimé à quelque 20 milliards d'euros.   Suite...