7 juillet 2009 / 06:45 / il y a 8 ans

LEAD 2 PSA - Ventes mondiales en baisse de 17,5% au S1

* Ventes mondiales en baisse de 17,5% à 1.386.000 unités, 1.587.000 unités avec éléments détachés

* Pas de prévision de marché pour le S2

(Actualisé avec précisions)

PARIS, 7 juillet (Reuters) - PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA) a annoncé mardi avoir enregistré une diminution de 17,5% de ses ventes mondiales au premier semestre et n'a communiqué aucune prévision chiffrée pour la deuxième partie de l'exercice.

Toujours pénalisé par un contexte économique mondial difficile, le constructeur automobile, numéro deux européen en volumes de ventes derrière l'allemand Volkswagen (VOWG.DE), a vu ses immatriculations totaliser 1.386.000 unités sur la période janvier-juin.

En tenant compte des éléments détachés, les ventes du groupe marquent une baisse de 14% à 1.587.000 unités.

Le titre progressait de 0,14% à 17,495 euros à l'ouverture de la Bourse de Paris, globalement en ligne avec l'indice sectoriel européen .SXAP (+0,33%).

"Le premier semestre 2009 a été marqué par la forte baisse des marchés automobiles mondiaux malgré quelques exceptions. Cependant, la situation des marchés automobiles en Europe s'est améliorée en cours de semestre grâce à l'impact des primes à la casse en place dans 13 pays européens", indique PSA dans un communiqué.

"Le second semestre sera marqué pour le groupe par deux événements produits importants: la nouvelle Citroën C3 va renouveler l'offre de Citroën dans le segment majeur des berlines compactes et l'arrivée de la Peugeot 5008 permettra à Peugeot d'être présent dans le segment des monospaces de milieu de gamme", ajoute l'entreprise. PSA ne fournit néanmoins aucune prévision chiffrée pour le deuxième semestre et devrait attendre la publication de ses comptes semestriels le 29 juillet. Il anticipe un exercice 2009 déficitaire et un free cash flow (flux de trésorerie) négatif [ID:nLL195123].

Les ventes de voitures neuves en Europe ont signé au mois de mai leur treizième mois consécutif de baisse avec un recul de 4,9% à 1,27 million de véhicules.

Plusieurs Etats ont déployé des mécanismes de soutien au marché à l'instar de la France et de l'Allemagne avec notamment la mise en place de "primes à la casse" temporaires qui ont permis aux ventes de repartir.

En juin, les immatriculations ont progressé de 7,1% en France et de près de 40% en Allemagne.

Plusieurs experts craignent néanmoins une rechute des ventes lorsque ces mécanismes prendront fin.

Matthias Blamont, Helen Massy-Beresford, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below