7 mai 2009 / 07:04 / il y a 8 ans

LEAD 4 Veolia confirme ses objectifs 2009 malgré un T1 en baisse

* Baisse des résultats mais C.A. en hausse au T1

* Prévisions confirmées pour 2009

* Baisse des volumes stabilisée dans la propreté

* Le titre monte en Bourse

(actualisé avec déclarations du P-DG au dernier paragraphe)

par Benjamin Mallet

PARIS, 7 mai (Reuters) - Veolia Environnement (VIE.PA) a publié jeudi des résultats du 1er trimestre pénalisés par ses activités dans les déchets mais les analystes ont souligné la bonne tenue de ses autres divisions et la société a réitéré ses objectifs.

Le numéro un mondial des services à l'environnement a confirmé viser pour 2009 un free cash flow positif après dividende et une capacité d'autofinancement opérationnelle après déduction des investissements nets de l'ordre de deux milliards d'euros à taux de change constants.

"Courant mars, la situation a cessé de se détériorer dans la propreté (...), la baisse des volumes s'est stabilisée", a déclaré le directeur financier Thomas Piquemal lors d'une conférence téléphonique avec les analystes, soulignant toutefois que le groupe restait "prudent".

Veolia a également indiqué que son plan "Veolia 2010" se poursuivait conformément à ses engagements. Ce plan vise à réduire les coûts de 180 millions d'euros en 2009 et de 220 millions additionnels en 2010 ainsi qu'à diminuer les investissements nets d'au moins 1,6 milliard, pour les contenir à deux milliards en 2009, notamment grâce à des cessions.

Veolia entend toujours céder près de trois milliards d'euros d'actifs sur la période 2009-2011, avec au moins un milliard d'euros de cessions sur le seul exercice 2009.

"Nous n'avons pas fait de cession significative au cours du 1er trimestre, ce qui est bien sûr normal étant donné que nous avons engagé la plupart des discussions au cours de ce trimestre. Nous ne sommes pas pressés, notre seul objectif est de maximiser les prix de cession", a indiqué Thomas Piquemal.

La société a enregistré au 1er trimestre un chiffre d'affaires en hausse de 4% à 9.267 millions d'euros (+5% à change constant, dont 3,4% en organique) et une capacité d'autofinancement opérationnelle de 1.059 millions, en baisse de 6,6% à change courant et de 4,1% à change constant.

C.A. EN HAUSSE DE 9,5% DANS L'EAU

Selon le consensus Reuters Estimates établi à partir des prévisions de cinq analystes, ces derniers attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 9.202 millions d'euros.

Le résultat opérationnel récurrent consolidé de Veolia ressort quant à lui à 622,7 millions d'euros au 31 mars, en baisse de 10,7%.

"Malgré un effet de base particulièrement défavorable (...), l'ensemble des activités du groupe a réussi à compenser la baisse de chiffre d'affaires attendue sur la division propreté", écrit dans une note Oddo Securities, tandis que CM-CIC évoque une "surprise" pour l'eau et le transport.

Vers 16h15, le titre Veolia gagnait 1,3% à 21,92 euros tandis que le CAC 40 était quasi stable et que l'indice sectoriel européen .SX6P cédait 0,5%.

"Les mesures d'adaptation à la conjoncture dans le domaine de la propreté permettant de réduire les coûts de 100 millions d'euros en 2009 ont été initiées au cours du trimestre. Comme prévu, leurs effets se concrétiseront principalement au cours du second semestre", a indiqué Veolia.

Dans l'eau, le chiffre d'affaires trimestriel a progressé de 9,5% (+8,4% en croissance interne), grâce notamment à la Chine, l'Amérique du Nord et le Moyen-Orient, tandis que les ventes du pôle énergie ont crû de 8,7% (identique en croissance interne) et celles du transport de 5,4% (+3,9% en interne).

58% DES VENTES A L'ETRANGER

Les activités propreté reculent pour leur part de 7,8% (-7,7% en interne), la crise économique affectant les quantités de déchets solides collectés auprès des clients industriels et les déchets dangereux.

La baisse des volumes de déchets industriels a atteint environ 10%, conformément aux prévisions de Veolia, mais a été atténuée par un effet prix positif.

La part du chiffre d'affaires de Veolia réalisé à l'étranger a atteint 5.408 millions d'euros, soit 58,4% du total contre 57,4% au 31 mars 2008.

Au 31 mars, le solde entre la capacité d'autofinancement opérationnelle et les investissements nets s'élevait à 383 millions d'euros, contre 214 millions au 31 mars 2008, tandis que le free cash flow du premier trimestre est passé de -739 millions d'euros au premier trimestre 2008 à -220 millions.

L'endettement financier net de Veolia s'établit à 16,8 milliards d'euros contre 16,5 milliards au 31 décembre 2008.

"Nous excluons totalement toute augmentation de capital", a en outre réaffirmé son P-DG, Henri Proglio, lors de l'assemblée générale des actionnaires du groupe.

Edité par Pascale Denis et Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below