7 août 2009 / 11:37 / dans 8 ans

LEAD 1 Puma prévoit un second semestre difficile

* Bénéfice net en baisse de 16% au T2, bat le consensus

* Le résultat du S2 devrait rester positif malgré une baisse du chiffre d‘affaires

* L‘action perd près de 6%

par Eva Kühnen

FRANCFORT, 7 août (Reuters) - Puma (PUMG.DE) a annoncé vendredi s‘attendre à un second semestre difficile après avoir fait état d‘un recul moins fort que prévu de son bénéfice au deuxième trimestre.

Le numéro trois mondial des articles de sports a publié un bénéfice net de 38,5 millions d‘euros au titre de la période avril-juin, en baisse de 15,6%. Le marché attendait un résultat de 34 millions d‘euros.

Il a réalisé une meilleure performance que son concurrent Adidas ADSG.DE, numéro deux mondial derrière Nike (NKE.N), en conservant une croissance de ses ventes au cours de la première partie de l‘année. Son chiffre d‘affaires a progressé de 4,1% au deuxième trimestre à 600 millions d‘euros.

Puma espère rester dans le vert au second semestre malgré une baisse attendue du chiffre d‘affaires.

Le groupe n‘a pas donné de prévision pour l‘exercice mais le président du directoire Jochen Zeitz, a dit à des journalistes lors d‘une conférence téléphonique, que la prévision du marché d‘une baisse d‘environ 2% du chiffre d‘affaires était proche de la réalité.

PUMA NE FOURNIT PAS DE PRÉVISIONS ANNUELLES

“Aujourd‘hui, je ne vois aucune raison permettant de dire que la situation s‘est améliorée. Le marché atteint un plancher mais il faut être très prudent sur ce point. Personne ne peut prédire comment les marchés vont évoluer”, a-t-il expliqué.

Adidas a estimé mercredi que le pire de la crise était passé bien qu‘il anticipe toujours un recul de sa marge annuelle, de son bénéfice net et de son bénéfice par action. [ID:nL5176378]

L‘action Puma, qui a progressé de 12% au cours des cinq dernières séances, perdait 5,9% en milieu de journée, sous-performant l‘indice des entreprises allemandes de taille moyenne .MDAXI en baisse de 1,8%.

Les analystes ont souligné que les prévisions prudentes du groupe allemand éclipsaient les bons résultats du deuxième trimestre, dont les principaux éléments avaient été annoncés la semaine dernière par la maison mère PPR (PRTP.PA).

“Les résultats de Puma au deuxième trimestre sont très bons et démontrent clairement la résistance de Puma face à la crise”, explique Andreas Inderst, analyste à Exane BNP Paribas dont la recommandation est à “surperformer” sur le titre.

“Nous estimons que la direction a pris les bonnes mesures en termes de coûts et de dépenses d‘investissements pour maintenir l‘une des entreprises les plus rentables du secteur”, ajoute-t-il.

Les trois leaders du secteur ont lancé des programmes de réductions de coûts face à la crise. Puma a intensifié ces mesures en début d‘année avec pour objectif d’économiser jusqu’à 150 millions d‘euros à partir de 2011.

Les charges exceptionnelles liées aux réductions de coûts ont pénalisé ses résultats du premier trimestre mais Puma a indiqué qu‘il ne prévoyait pas de charges supplémentaires.

version française Danielle Rouquié et Gwénaelle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below