7 janvier 2009 / 11:27 / il y a 9 ans

LEAD 1 Marks & Spencer supprime des emplois, ferme des magasins

par James Davey et Mark Potter

LONDRES, 7 janvier (Reuters) - Le britanique Marks & Spencer (MKS.L) a annoncé mercredi des suppressions de postes et des fermetures de magasins après une forte chute de ses ventes attribuée à la crise économique.

Le groupe de grands magasins s'apprête à supprimer 1.230 emplois, dont 450 au siège et fermer 27 points de vente après avoir fait état d'une baisse de 7,1% de ses ventes à magasins comparables au titre de son troisième trimestre fiscal à fin décembre, sa performance trimestrielle la plus mauvaise depuis dix ans.

Le groupe accueille plus de 21 millions de Britanniques par semaine dans ses quelque 600 magasins.

Les ventes dans l'épicerie ont reculé de 5,2% et de 8,9% dans le non alimentaire.

Les analystes tablaient sur une baisse comprise entre 5,5% et 9,6%.

En Bourse, Marks & Spencer gagnait 4,8% à 250 pence en fin de matinée. La valeur a perdu près de 70% au cours des 20 derniers mois.

Le président exécutif du groupe Stuart Rose a indiqué s'attendre à des conditions économiques difficiles pour au moins les 12 prochains mois.

"Chacun réduit la voilure selon ses moyens. Ce que nous faisons est simplement de faire en sorte que notre société soit bien placée pour ce qui sera une année incroyablement difficile", a-t-il déclaré aux journalistes.

M&S prévoit une baisse de sa marge brute au Royaume-Uni pour l'exercice 2008-2009 clos le 31 mars. Elle devrait être inférieure de 1,75 point de pourcentage à celle affichée pour l'exercice 2007-2008 en raison de l'augmentation du nombre de promotions et de rabais. Le groupe avait auparavant indiqué qu'elle baisserait d'un point de pourcentage.

Pour le prochain exercice, le groupe vise des coûts de 1% à 2% inférieurs à ceux de 2008-2009, soit une réduction de 175 à 200 millions de livres.

"Les initiatives en matière de coûts doivent être applaudies", estime l'analyste de KBC John Stevenson.

Il estime que malgré cela, les prévision de profit pour le groupe au titre de l'exercice 2008-2009, actuellement de 620 millions de livres, seront réduites pour se rapprocher de son estimation de 595 millions.

"Avec la pression qu'on a sur la marge brute et compte tenu des perspectives pour les banques, nous continuons à penser que les profits baisseront l'an prochain", ajoute-t-il.

En ce qui concerne la politique de dividende, il n'est pas prévu de changement "pour l'instant", a indiqué le directeur financier du groupe, Ian Dyson, à la presse.

Beaucoup d'analystes s'attendent à une baisse du coupon au titre de l'exercice 2008-2009.

Stuart Rose a laissé entendre qu'il ne craignait pas pour son poste malgré les mauvais chiffres de décembre. "Quand on est dans un avion traversant une tempête, je ne pense pas que la meilleure chose chose soit de faire sortir le pilote", a-t-il dit.

M&S, dont la création remonte à 125 ans, emploie plus de 75.000 personnes dans le monde. /DRO

Version française Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below