Royal Bank of Scotland - Perte de £1 milliard au 1er semestre

vendredi 7 août 2009 09h03
 

LONDRES, 7 août (Reuters) - La Royal Bank of Scotland (RBS.L: Cotation) a fait état vendredi d'une perte d'un milliard de livres (1,2 milliard d'euros) au titre du premier semestre, en raison de se mauvaises créances.

Cette perte se compare à une perte nette de 827 millions de livres au premier semestre 2008.

La banque publique a aussi annoncé la nomination d'un nouveau directeur financier, Bruce Van Saun, qui occupait les mêmes fonctions à la Bank of New York Mellon (BK.N: Cotation), achevant ainsi le remaniement de son équipe de direction.

"Le résultat d'ensemble pourrait ne pas s'améliorer de façon significative avant 2011 et une reprise totale prendra du temps", a déclaré le directeur général Stephen Hester dans un communiqué.

L'activité dite "centrale" de la banque, c'est-à-dire hors actifs à céder, a vu son résultat d'exploitation s'améliorer. Il est passé de 4,7 milliards au premier semestre 2008 à 6,3 milliards au premier semestre 2009.

Les activités à céder ont accusé une perte de 9,6 milliards de livres.

L'activité banque d'affaires, Global Banking and Markets, affiche un profit semestriel de 4,87 milliards de livres après pertes pour dépréciations. L'amélioration du contexte a aussi profité à ses concurrentes Barclays (BARC.L: Cotation) et HSBC (HSBA.L: Cotation).

En revanche, la banque pour les particuliers et les entreprises a été affectée par une hausse des créances douteuses.

RBS, détenue à 70% par l'Etat britannique, s'est fixé une série d'objectifs pour 2013, dont une rentabilité des fonds propres d'au moins 15%.

(Clara Ferreira-Marques, version française Danielle Rouquié)