7 août 2008 / 09:53 / dans 9 ans

LEAD 1 Barclays-Résultats moins mauvais que prévu, bond du titre

par Steve Slater

LONDRES, 7 août (Reuters) - Barclays (BARC.L), troisième plus grande banque britannique, a fait état d‘une baisse, moins forte que prévu, de 33% de son bénéfice imposable du premier semestre 2008, sous le coup de deux milliards de livres de dépréciations passées sur des actifs jugés risqués.

Le titre du groupe, qui a également dit que les conditions de marché resteraient difficiles tout au long de l‘année 2009, progressait vers 9h45 GMT de 5,22% à 388,25 pence alors que l‘indice sectoriel regroupant les valeurs bancaires européennes .SX7P avançait de 1,27%.

RESULTATS

Barclays a fait état d‘un résultat avant impôts de 2,75 milliards de livres, contre 4,1 milliards il y a un an et une prévision moyenne de sept analystes interrogés par Reuters de 2,63 milliards.

Le bénéfice semestriel de Barclays Capital a chuté de 68% à 524 millions de livres, sous le coup de 1,98 milliard de livres de dépréciations liées à son exposition aux marchés du crédit.

CONTEXTE

Après Société générale (SOGN.PA), BNP Paribas (BNPP.PA), Fortis FOR.BR ou encore Standard Chartered (STAN.L), Barclays est la dernière banque européenne en date à publier des résultats trimestriels moins mauvais que prévu.

DECLARATIONS

“Nous partons du principe que, dans un avenir proche, nous n‘allons pas retrouver des marchés comme ceux de 2005 et de 2006 mais que nous allons continuer à être confrontés à un environnement difficile pour le reste de 2008 et pour toute l‘année 2009”, a dit Bob Diamond, directeur général de BarCap. Alors que certaines rumeurs de marché ont fait état d‘une possible offre de Barclays sur la banque américaine Lehman Brothers LEH.N, il a dit que le groupe privilégiait la croissance organique.0

“Nous regardons toujours le dossier dès qu‘une opportunité se présente mais nous n‘allons vraisemblablement pas aller sur le terrain des grosses acquisitions”, a poursuivi Bob Diamond, ajoutant toutefois que BarCap était en mesure de prendre des parts de marché en ces temps difficiles, notamment aux Etats-Unis.

COMMENTAIRE

“On peut avoir des interrogations sur la pérennité des bons résultats sous-jacents de BarCap ainsi que sur le montant des provisions de la banque. Mais il n‘empêche que ces résultats devraient recevoir un bon accueil”, a estimé James Hutson, analyste chez Keefe, Bruyette & Woods.

PROVISIONS

Sur l‘ensemble du premier semestre, les provisions pour risques sur crédit s’élèvent à 2,45 milliards de livres, contre 959 millions il y a un an.

La banque a récemment été critiquée pour ne pas avoir déprécié ses actifs autant que ses rivaux.

TIER ONE

John Varley, directeur général de Barclays, a déclaré que le ratio Tier 1 resterait à un niveau “significativement supérieur” à l‘objectif à long terme de 5,25%.

Ce dernier était ressorti à 5% à fin juin - l‘un des plus bas en Europe - mais était remonté à 6,3% après l‘augmentation de capital de 4,5 milliards de livres mis en oeuvre il y a plus d‘un mois. [ID:nL2554055]

John Varley a ajouté que les fonds ainsi levés seraient utilisés d‘une part pour consolider le bilan et d‘autre part pour financer la croissance. /BVO

Version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below