Lafarge rechute, l'attention se déplace sur les prévisions

vendredi 7 novembre 2008 11h26
 

PARIS, 7 novembre (Reuters) - L'action Lafarge LAFP.PA rechute vendredi, accusant la plus forte baisse du CAC 40 en fin de matinée après les déclarations pessimistes de son P-DG sur les perspectives du groupe dans le contexte économique actuel.

Le marché, qui avait salué en début de séance des résultats du 3e trimestre meilleurs que prévu et l'annonce de mesures pour résister à la crise, a déplacé son attention sur les déclarations de Bruno Lafont qui a prévenu qu'il n'était pas en mesure de confirmer ses objectifs 2010.

"Après la conférence téléphonique et les déclarations de Bruno Lafont, les gens regardent les 'guidance' après avoir retenu les aspects positifs de la publication de Lafarge", a déclaré une intervenante. "Le marché est très nerveux et volatil et réagit à la moindre nouvelle".

"Bien que la visibilité soit réduite pour 2009, nous n'excluons pas une baisse plus sévère (que ce que nous avions prévu), avec un impact plus important sur nos marchés. C'est pourquoi, malgré nos résultats solides, nous ne sommes pas en mesure de confirmer nos objectifs 2010", a déclaré Bruno Lafont lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

"Nos perspectives pour les prochains trimestres ne sont pas optimistes (...) mais nos résultats devraient continuer à refléter le bon équilibre géographique de notre portefeuille et l'impact des actions que nous avons engagées", a-t-il ajouté.

Les objectifs 2010 incluent un résultat net par action supérieur à 15 euros, une rentabilité des capitaux engagés de plus de 12% et un cash flow libre dépassant 3,5 milliards d'euros.

Morgan Stanley a abaissé son objectif de cours de 102 à 99 euro tout en conseillant de surpondérer le titre.

Vers 11h20, le titre plonge de 8,73% à 43,765 euros tandis que le CAC 40 réduit ses gains (+0,71%) et que l'indice DJ Stoxx de la construction recule de 0,67%.

(Raoul Sachs, édité par Jacques Poznanski)