7 août 2009 / 11:53 / il y a 8 ans

LEAD 3 AIG publie son premier bénéfice en sept trimestres

* Bénéfice net de $1,8 milliard au T2

* Le résultat ajusté dépasse nettement le consensus

* L'action bondit de 11%

par Lilla Zuill

NEW YORK, 7 août (Reuters) - American International Group (AIG) (AIG.N), l'assureur sauvé de la faillite l'an dernier par 180 milliards de dollars d'aides de l'Etat fédéral américain, a annoncé vendredi son premier bénéfice trimestriel en sept trimestres, salué par un bond de plus 9% dans les premiers échanges.

L'amélioration des conditions de marché a dopé la valeur des actifs qu'AIG avait précédemment dépréciés et le groupe a en outre fait état d'avancées dans le dénouement des positions d'AIG Financial Products, la filiale à l'origine de près de la moitié des pertes de 99 milliards de dollars subies l'an dernier.

Vers 14h20 GMT, l'action AIG, qui s'était envolé de 70% lundi dans l'anticipation d'une amélioration des résultats, prenait 10,96% à 25,00 dollars alors que le Dow Jones avançait de 0,80%.

A la faveur de bénéfices sur investissements, AIG a dégagé sur le trimestre avril-juin un résultat net de 1,8 milliard de dollars (1,25 milliard d'euros), soit 2,30 dollars par action, à comparer à une perte de 5,4 milliards (41,13 dollars par action) sur la même période l'an dernier.

C'est le premier bénéfice trimestriel du groupe depuis le troisième trimestre 2007.

"Les chiffres d'AIG s'améliorent et ceux-ci pourraient être considérés comme la première vraie étape vers la réussite financière du groupe", a estimé Michael Holland, gérant d'actifs chez Holland & Co.

En excluant les dividendes versés sur les titres préférentiels détenus par l'Etat, le bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires ressort à 311 millions.

Le bénéfice net ajusté par action est de 2,57 dollars alors que les analystes attendaient en moyenne 1,33 dollar, selon Reuters Estimates.

Premier assureur mondial avant la crise financière, AIG a failli être emporté par sa très forte exposition aux CDS (credit default swaps).

Les résultats du deuxième trimestre incluent 5,7 milliards de dollars de plus-values non réalisées liées soit à des investissements soit à l'adoption de nouvelles règles comptables.

"Nos résultats reflètent la stabilisation de certaines de nos activités", déclare dans un communiqué le directeur général du groupe, Ed Liddy. Mais d'autres divisions, à commencer par celle d'assurance, "restent en difficulté, en raison principalement de la faiblesse du climat économique et de l'impact persistant des événements contraires qu'a connu AIG plus tôt dans l'année", ajoute-t-il.

Ce dernier va quitter la direction générale d'AIG après avoir été 11 mois en poste. A partir de lundi, il sera remplacé par Robert Benmosche, ancien cadre dirigeant de Metlife (MET.N). Harvey Golub, ancien directeur général d'American Express va devenir président d'AIG.

Sur le trimestre, AIG Financial Products a réduit de 13% son portefeuille de dérivés, à 1.300 milliards de dollars. Depuis le début de l'année, ce portefeuille a été réduit de 17%.

Version française Benoit Van Overstraeten et Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below