May 7, 2009 / 4:09 PM / 8 years ago

LEAD 2 PPR - Priorité aux réductions de coûts et au cash flow

4 MINUTES DE LECTURE

* Priorité aux baisses de coûts et au cash flow

* Réduction des investissements opérationnels

* Le P-DG réaffirme vouloir conserver ses activités grand public

par Pascale Denis

PARIS, 7 mai (Reuters) - Pour passer la crise et en sortir renforcé, PPR (PRTP.PA) donnera la priorité en 2009 aux réductions de coûts ainsi qu'à la génération de cash flow et ciblera ses investissements opérationnels.

"En 2009, nous resterons concentrés sur trois grands objectifs: l'impact client, la baisse des coûts et la génération de cash flow", a dit François-Henri Pinault à l'occasion de l'assemblée générale du groupe de distribution et de luxe.

Il a réaffirmé être attaché aux activités grand public du groupe "qui souffrent d'une concentration de ses activités en Europe de l'Ouest mais qui ont des perspectives de croissance et qui assurent à PPR un volume de résultat". "Si nous devions nous concentrer sur le luxe, ce serait accepter d'avoir une petite société à l'échelle mondiale. Il est important d'avoir ces deux activités pour avoir une présence mondiale", a-t-il dit.

"Nous nous attachons à cette alchimie pour développer le groupe dans les années qui viennent", a-t-il ajouté.

Il a rappelé que des "initiatives de réduction de coûts étaient en cours d'exécution", comme les fermetures de cinq magasins du chausseur Sergio Rossi aux Etats-Unis, de la Fnac Bastille à Paris ou de plusieurs magasins Conforama en Espagne et en Italie.

François-Henri Pinault a tenu à préciser que le groupe ferait "tout pour limiter les conséquences de ces mesures sur l'emploi" et que les mesures d'accompagnement nécessaires seraient prises.

MANIFESTATION DE SALARIÉS MÉCONTENTS

L'accès à l'assemblée générale, qui se déroulait salle Pleyel, à Paris, a été perturbé par une manifestation organisée par les représentants syndicaux de Conforama, Fnac, La redoute et Yves Saint-Laurent, dénonçant les suppressions d'emplois décidées en 2008 par PPR pour améliorer de sa rentabilité.

Au total, PPR doit supprimer 672 postes à La Redoute, 800 chez Conforama et 400 à la Fnac.

Le P-DG de PPR a également souligné que les investissements opérationnels avaient été réduits et ciblés sur les pays émergents ainsi que sur les projets assurant le plus rapidement un retour sur les capitaux engagés.

Il a jouté que le désendettement du groupe restait également une priorité.

Il s'est refusé à toute prévision chiffrée pour l'exercice 2009, jugeant la visibilité par trop réduite, indiquant simplement que le groupe entendait "accentuer ses avantages compétitifs et se renforcer sur tous ses métiers".

A la fin mars, en données comparables, le chiffre d'affaires du groupe a baissé de 4,9%.

"Ce qui importe, c'est que le groupe se renforce et puisse assurer une politique de dividende sérieuse et équilibrée à l'ensemble de ses actionaires", a-t-il déclaré.

Edité par Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below