Auto - Francfort, un salon électrique en attendant la reprise

vendredi 11 septembre 2009 08h00
 

* Les modèles électriques et hybrides seront nombreux

* Le secteur reprend espoir mais doit préparer la fin des primes à la casse

Par Gilles Guillaume

PARIS, 11 septembre (Reuters) - Le salon de l'automobile de Francfort, qui ouvre ses portes au public jeudi prochain, sera dominé par les ambitions affichées par les constructeurs dans les technologies électriques et hybrides et l'espoir d'une reprise du marché attendue dans le courant de l'année prochaine.

"Au dernier salon, en 2008, c'était tendu", se souvient Philippe Barrier, analyste du secteur à la Société générale. "On ne voyait pas ce qui allait venir, tout le monde avait des problèmes de financement."

"Même si tout n'est pas résolu, j'ai l'impression que le moral sera un peu meilleur. Les groupes se sont adaptés, ils ont beaucoup réduit la production, peut-être qu'on a passé le point bas", ajoute-t-il.

Le sort d'Opel, dont General Motors (GM.N: Cotation) a finalement annoncé la vente jeudi, semblant maintenant scellé, le rendez-vous allemand de la profession devrait renouer avec les fondamentaux d'un tel évènement: dévoiler de nouvelles voitures et présenter des projets, même si la crise et le débat sur les émissions de CO2 sont passés par là.

Renault (RENA.PA: Cotation) en dira plus sur les quatre véhicules électriques qu'il compte lancer à partir de 2011 puisqu'il mise toujours à terme, avec son allié Nissan (7201.T: Cotation), sur la commercialisation à grande échelle de voitures zéro émission à l'usage, seule véritable rupture selon lui avec le moteur thermique.   Suite...