Wall Street espère malgré tout une bonne moisson de résultats

dimanche 5 avril 2015 16h57
 

par Rodrigo Campos

NEW YORK, 5 avril (Reuters) - Après une réaction initiale et différée aux chiffres de l'emploi publiés vendredi, la micro-économie devrait reprendre ses droits à Wall Street dans la semaine à venir avec le début des publications de résultats du premier trimestre qui, espèrent les intervenants, réserveront quelques bonnes surprises malgré tout.

Sous la pression du secteur de l'énergie, mis à mal par la chute des cours du pétrole, les analystes n'ont cessé de revoir à la baisse leurs anticipations ces dernières semaines. La dernière estimation donne une baisse moyenne de 2,8% des résultats de sociétés sur les trois premiers mois de l'année.

Dans le compartiment de l'énergie, les résultats sont attendus en baisse de près de 64% par rapport au premier trimestre 2014. Reflétant ces anticipations, l'indice S&P du secteur a baissé de 3,6% en janvier-mars, portant son recul à 22% sur les neuf mois écoulés.

Cette dégringolade a contribué aux performances moyennes de Wall Street depuis le début de l'année, tout comme les indicateurs mitigés qui se sont succédé ces dernières semaines.

La mauvaise série de statistiques macro-économiques a culminé vendredi avec l'annonce de créations d'emplois nettement inférieures aux attentes en mars, au nombre de 126.000 contre 264.000 (révisé) en février. Ce chiffre, le plus faible depuis 2013, met fin à 12 mois consécutifs de créations d'emplois supérieures à 200.000 et renforce l'impression de fragilité de la reprise économique américaine sur fond de hausse de dollar.

Dans ce contexte, la Réserve fédérale pourrait ne pas précipiter une hausse des taux d'intérêt, ce qui en soi est positif pour la Bourse. Mais Daniel Morris, stratège chez TIAA-CREF à New York, juge plus inquiétant le ralentissement de la croissance, également perceptible avec les enquêtes sur l'activité manufacturière ou les chiffres de la consommation.

"Pour nous, le mauvais chiffre des créations d'emplois est plus préoccupant qu'autre chose pour le marché actions", dit-il.

Wall Street, fermée pour cause de Vendredi Saint, devra attendre lundi pour réagir à la statistique mais les futures sur indices ont perdu 1% pendant leur séance écourtée de vendredi.   Suite...