Vivendi-Glass Lewis soutient la politique de dividende

mercredi 1 avril 2015 19h22
 

PARIS, 1er avril (Reuters) - La société de conseil Glass Lewis s'est refusé à soutenir les initiatives d'un actionnaire minoritaire de Vivendi en faveur d'un relèvement du dividende, d'après un document vu par Reuters.

Le hedge fund PSAM, qui contrôle 0,8% de Vivendi, tente de rallier d'autres actionnaires au vote de deux résolutions à l'assemblée générale du groupe, qui lui imposeront de restituer jusqu'à neuf milliards d'euros de bénéfices à la suite de plusieurs ventes d'actifs.

Vivendi a récemment annoncé son intention de verser quelque 5,7 milliards d'euros via des dividendes et des rachats d'actions d'ici à 2017 mais entend également consacrer une partie de ses profits à de la croissance externe et à du développement organique.

Dans une note transmise à des clients, Glass Lewis conseille toutefois aux actionnaires de voter une résolution proposée par le fonds PhiTrust qui interdirait les droits de vote doubles pour les actionnaires détenant l'action depuis plus de deux ans.

L'action Vivendi a clôturé à 23,5 euros mercredi (+1,62%) à la Bourse de Paris.

(Matthias Blamont, édité par Dominique Rodriguez)