Valeo et Safran présentent une voiture autonome sans GPS

vendredi 27 mars 2015 09h30
 

par Laurence Frost et Gilles Guillaume

PARIS, 27 mars (Reuters) - Valeo et Safran présentent vendredi une voiture autonome développée en commun, qui combine le meilleur des technologies issues de l'automobile et de l'aéronautique.

Le véhicule, dévoilé sur l'esplanade des Invalides, à Paris, par Jacques Aschenbroich, directeur général de Valeo, et Jean-Paul Herteman, PDG de Safran, utilise un scanner laser, une caméra et une centrale à inertie pour se guider, respecter la signalisation et éviter les obstacles seul, sans intervention humaine.

"Pour faire une fonction complète, vous avez des capteurs qui viennent de chaque société et des capteurs mixtes", a déclaré à Reuters Guillaume Devauchelle, directeur R&D de Valeo.

"L'idée est d'échanger les briques, mais de ne pas faire deux fois la même chose. Nous développons une technologie ensemble, ou nous complétons une technologie que l'on a déjà par les apports de l'autre, et ensuite chaque société développe pour l'aéronautique et pour l'automobile", a-t-il ajouté.

En revanche, la voiture autonome "Drive4U", qui préfigure des modèles envisagés à l'horizon 2018-2020, se passe du positionnement par satellite, les signaux GPS étant gênés par la réflexion des immeubles, les passages sous-terrain ou l'usage croissant de brouilleurs.

L'équipementier automobile et l'équipementier aéronautique ont conclu en septembre 2013 un partenariat de recherche et développement, basé sur l'échange de technologies, qui n'est toutefois pas assorti d'un volet financier.

Safran a par exemple utilisé pour des blindés un système de Valeo permettant de visualiser en 3D l'extérieur de son véhicule lors du stationnement, ce qui permet un "blindage transparent" dans la version militaire, tandis que Valeo a emprunté à Safran un dispositif de contrôle d'identité pour l'analyse à bord du comportement des conducteurs de voiture.

  Suite...