Opel va quitter la Russie, annonce GM

mercredi 18 mars 2015 14h19
 

MOSCOU, 18 mars (Reuters) - Opel, la marque européenne de General Motors, se retirera du marché russe d'ici à la fin de l'année, annonce mercredi le constructeur américain.

GM annonce en outre la restructuration de ses opérations en Russie et l'arrêt en milieu d'année de la production de son usine de Saint-Pétersbourg. GM cessera également cette année d'assembler des Chevrolet dans l'usine russe GAZ.

Les ventes d'automobiles en Russie sont en chute libre (-38% en février) en raison d'une crise économique avec notamment la dépréciation du rouble.

Moscou souffre à cause de l'effondrement des cours du pétrole mais aussi des sanctions qui lui sont imposées pour son rôle dans le conflit ukrainien.

La décision de GM entraînera des charges exceptionnelles de l'ordre de 600 millions de dollars (567 millions d'euros) qui affecteront ses résultats essentiellement au premier trimestre, annonce le constructeur.

Selon le quotidien économique allemand Handelsblatt, la marque Chevrolet quittera également le marché russe et GM cessera globalemnet toute coopération avec les constructeurs russes.

"Nous avons atteint un stade où les perspectives du marché russe ne sont pas bonnes, pas plus à court terme qu'à moyen ou long terme", déclare le président du directoire d'Opel Karl-Thomas Neumann, cité par Handelsblatt. (Gleb Stolyarov, avec Andreas Cremer à Berlin; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayar)