LEAD 3-Siemens boucle sa restructuration, supprime 7.800 emplois

vendredi 6 février 2015 15h06
 

* Le plan de réduction d'emplois bouclé d'ici deux ans

* Les gains de productivité d'un md d'euros seront réinvestis

* La restructuration du portefeuille largement finie -source (Actualisé avec précisions, contexte, cours)

par Jens Hack et Georgina Prodhan

FRANCFORT, 6 février (Reuters) - Le président du directoire de Siemens Joe Kaeser a mis la dernière touche au plan de restructuration du conglomérat industriel allemand avec l'annonce vendredi de la suppression de 7.800 emplois dans le monde, soit 2% de ses effectifs.

La réduction des effectifs du groupe, qui fabrique aussi bien des trains que des turbines, permettra d'économiser environ un milliard d'euros, qui seront entièrement réinvestis dans la croissance, a déclaré Siemens, tout en ajoutant que l'essentiel des gains de productivité seraient réalisés d'ici fin 2016.

Siemens cherche ainsi à rattraper son retard par rapport à ses grands concurrents, l'américain General Electric et le suisse ABB. La marge bénéficiaire de son activité industrielle est tombée à 10,2% au cours du dernier trimestre, contre 11,3% un an plus tôt, alors que celles de la division industrielle d'ABB et de GE s'établissent respectivement à 14,3% et 18,6%.

"Ceci complète la restructuration de notre société", a dit Joe Kaeser, qui a poussé dehors son prédécesseur Peter Löscher et présenté sa "vision" de l'avenir du groupe en mai dernier.

"Notre plan Vision 2020 va nous permettre de ramener le groupe sur le chemin de la croissance durable et de combler l'écart de rentabilité avec nos concurrents", a-t-il ajouté.   Suite...