February 5, 2015 / 11:56 AM / in 2 years

USA-Les valeurs à suivre à Wall Street (actualisées)

5 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec Pfizer/Horpira, Sprint, Estee Lauder, Rexam/Ball Corp et Michael Kors)

* Pour l'agenda des résultats, double-cliquer sur

* Pour les changements de recommandations, cliquer sur

NEW YORK, 5 février (Reuters) - Principales valeurs à suivre jeudi à Wall Street :

* PFIZER a annoncé le rachat de HOSPIRA, un fournisseur de médicaments injectables et de technologies de perfusion, pour environ 15 milliards de dollars (13,1 milliards d'euros), à 90 dollars par action. L'action Pfizer prend 1,7% et le titre Hospira gagne 35,8% avant Bourse.

* SPRINT a publié un chiffre d'affaires trimestriel en baisse de 1,8% à 8,97 milliards de dollars. L'opérateur mobile peine à renverser la tendance à la baisse de sa base d'abonnés en abaissant ses tarifs et en lançant des promotions. Sa perte nette a plus que doublé, à 2,38 milliards de dollars, soit 60 cents par action. Le titre gagne néanmoins 3,7% en avant-Bourse.

* ESTEE LAUDER a publié un chiffre d'affaires meilleur que prévu pour le deuxième trimestre au 31 décembre de son exercice, à 3,04 milliards de dollars (+1%) (consensus 2,01 mds). Son bénéfice net a atteint 435,7 millions, soit 1,13 dollar par action, contre 432,5 millions ou 1,09 dollar/action.

* BALL CORP. Le fabricant de canettes REXAM a engagé des discussions avec le groupe américain d'emballages en vue d'un éventuel rachat, une annonce qui fait bondir son action de plus de 27% à Londres.

* ACTAVIS. AstraZeneca a annoncé jeudi le rachat des activités de traitement des affections respiratoires du laboratoire aux Etats-Unis et au Canada pour un montant initial de 600 millions de dollars.

* VERIZON COMMUNICATIONS. L'opérateur télécoms va vendre pour 10 milliards de dollars d'actifs à l'opérateur régional Frontier Communications, a dit mercredi soir une source informée, confirmant une information du Wall Street Journal.

* YUM BRANDS. La maison mère de KFC et Pizza Hut a annoncé mercredi soir une baisse de 16% de ses ventes comparables au quatrième trimestre en Chine, son principal marché, soit un recul moins important que celui de 19,4% que prévoyaient les analystes interrogés par Consensus Metrix. Le titre gagnait 2,1% dans les échanges d'après-Bourse.

* TWITTER. Le site de micro-blogging a conclu un accord avec Google pour faciliter la recherche de ses tweets en ligne, selon Bloomberg. Le titre, en baisse de 39% sur les 12 mois écoulées, gagne 3,1% à 41,99 dollars en avant-Bourse, dans des volumes importants.

* KEURIG GREEN MOUNTAIN. Le fabricant de machines à café a publié mercredi soir des résultats en baisse et inférieurs aux attentes pour son premier trimestre clos le 27 décembre et il a revu en baisse sa prévision de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'exercice. Le titre chutait de 7,7% en après-Bourse.

* CIGNA. L'assureur santé a publié jeudi des résultats meilleurs que prévu pour le quatrième trimestre, avec une hausse de ses primes et un chiffre d'affaires en progression de près de 10% à 8,93 milliards de dollars.

* ALLSTATE. L'assureur de biens a annoncé mercredi soir des bénéfices meilleurs que prévu pour le quatrième trimestre ainsi qu'un programme de rachat d'actions, mais les investisseurs ont surtout retenu une hausse de ses demandes d'indemnisation dans l'assurance automobile. Le titre cédait 2,5% dans les échanges d'après-Bourse.

* MICHAEL KORS table sur un bénéfice inférieur aux attentes pour le trimestre en cours, entre 89 et 92 cents par action, alors que les analystes attendent en moyenne 94 cents, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. Des baisses de prix et des promotions ont pesé sur les marges du fabriquant d'accessoires de mode. L'action perd 9% en avant-Bourse.

* NIELSEN. Le fonds souverain de Singapour GIC a pris une participation de 5% dans le spécialiste de la mesure d'audience, dont la capitalisation boursière s'élève à 16,7 milliards de dollars, selon un avis financier.

* HASBRO. Le numéro deux mondial du jouet va verser 65 millions de dollars au fisc mexicain pour mettre fin à un contrôle sur des paiements de taxes entre 2000 et 2013, a annoncé une porte-parole mercredi soir. (Véronique Tison et Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below