LEAD 1-BG-Dépréciation de $6 mds en raison de la chute du pétrole

mardi 3 février 2015 12h17
 

(Actualisé avec précisions, cours de Bourse)

LONDRES, 3 février (Reuters) - BG Group a passé une charge de dépréciation d'actifs de près de six milliards de dollars (5,3 milliards d'euros) dans ses comptes 2014 en raison de la chute des cours du pétrole, le groupe pétrolier et gazier britannique ayant également annoncé mardi une baisse de 30% de ses investissements pour cette année.

Comme ses pairs, BG tente de s'adapter à des cours du pétrole qui ont été divisés par plus de deux en six mois et qui, au vu de l'écart persistant entre une offre abondante et une demande atone, ne sont pas près de remonter de manière significative.

BG, numéro trois de l'énergie au Royaume-Uni derrière Shell et BP, a précisé que son résultat opérationnel annuel avait reculé de 14%, à 6,5 milliards de dollars, avec un bénéfice net en baisse de 8% à quatre milliards de dollars.

BP a performé nettement mieux au quatrième trimestre, un bénéfice inattendu tiré de sa participation au capital du géant russe Rosneft lui ayant permis de publier des résultats meilleurs que prévu. Le groupe a néanmoins passé 3,6 milliards de dollars de provisions pour dépréciations d'actifs et réduit de 13% ses investissements 2015 pour prendre en compte la baisse des cours du pétrole.

A Londres le titre BG était inchangé (-0,04%) vers 11h15 GMT alors que l'indice de l'énergie en Europe gagnait 2,94%.

Après des années d'investissements élevés, notamment dans de nouveaux projets en Australie et au Brésil, BG prévoit de ramener son enveloppe à entre six et sept milliards de dollars cette année, contre 9,4 milliards en 2014.

Cette réduction sera accompagnée d'une baisse prévue de 10% de ses dépenses opérationnelles, y compris des suppressions de postes, a dit BG, qui a déjà réduit ses effectifs d'environ 15% l'an dernier.

"Dans ce nouvel environnement, nous sommes bien placés pour gérer ce retournement de cycle étant donné que nous atteignons la fin d'une période d'investissements élevés et que nous continuerons à augmenter notre production en 2015 grâce à l'Australie et au Brésil", a déclaré Andrew Gould, président exécutif de BG.   Suite...