BOURSE-JCDecaux en hausse après une publication rassurante pour 2015

mercredi 28 janvier 2015 09h45
 

PARIS, 28 janvier (Reuters) - L'action JCDecaux figure mercredi matin parmi les plus fortes hausses de l'indice SBF 120 à la Bourse de Paris, le numéro un mondial de la communication extérieure ayant publié la veille un niveau d'activité meilleur que prévu pour 2014, ce qui rassure les investisseurs pour cette année.

A 9h39, le titre gagne 2,76% à 31,63 euros, après avoir atteint 31,675 euros, au plus haut depuis avril 2014. Au même instant, le SBF 120 s'octroie 0,3%.

JCDecaux a enregistré au quatrième trimestre un chiffre d'affaires de 839,2 millions d'euros, en croissance organique de 3,6%. Sur l'ensemble de l'exercice 2014, le chiffre d'affaires ressort à 2,81 milliards d'euros, en progression de 3,8% à périmètre et changes constants.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait un chiffre d'affaires annuel de 2,76 milliards d'euros.

Dans une note, Société générale remarque que la fin d'année dernière a été "plus dynamique" qu'attendu et souligne la "bonne performance" du Mobilier urbain (+4,7% en données organiques) et du Transport (+4,1%).

"JCDecaux a réussi à publier une croissance organique solide de 3,8% pour 2014 malgré les événements en Russie et la sous-performance aux Etats-Unis. C'est rassurant pour 2015", constate de son côté Exane BNP Paribas, qui espère de meilleures tendances aux Etats-Unis et en Russie pour cette année.

"Nous notons également que JCDecaux a fait état d'une croissance organique de seulement 0,4% en France en 2014, nous nous attendons à une augmentation en 2015 (+1,5%), ce qui devrait améliorer les perspectives 2015 pour JCDecaux, la France représentant toujours une part importante des revenus de JCDecaux (22% en 2014)", ajoute l'intermédiaire.

JCDecaux, qui annoncera des perspectives pour le premier trimestre lors de la publication de ses résultats annuels le 5 mars, a déjà indiqué mardi être bien positionné pour surperformer le marché publicitaire mondial.

La performance en Bourse du titre est saluée par certains opérateurs alors que les analystes jugent déjà élevée la valorisation du groupe avec un ratio de cours sur bénéfice attendu pour les douze prochains mois (PE) de 25,3 selon des données Thomson Reuters, contre un PE moyen de 22,2 pour ses principaux concurrents. (Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez)