27 janvier 2015 / 08:14 / il y a 3 ans

LEAD 1-Philips-Hausse des charges en 2015, objectifs abaissés

* Coûts de restructuration à 300-400 mlns d'euros en 2015

* Les objectifs 2016 seront manqués de justesse

* Bénéfice en net repli au T4, CA en hausse de 2,2%

* Pertes sur l'activité éclairage avec un CA en baisse de 3%

* L'action perdait plus de 4% en début de séance (Actualisé avec précisions, contexte)

AMSTERDAM, 27 janvier (Reuters) - Philips a publié mardi un bénéfice trimestriel conforme aux attentes mais s'attend à une hausse de ses charges de restructuration cette année et à manquer ses objectifs de chiffre d'affaires et de bénéfices pour l'année 2016.

A la Bourse d'Amsterdam, l'action du groupe chutait de 4,% en tout début de séance à 25,55 euros.

Le groupe néerlandais devra passer 300 à 400 millions d'euros de charges de restructuration au titre de 2015 dans le cadre de la scission de sa division éclairage en préparation.

Philips a annoncé l'an dernier un projet d'éclatement du groupe fondé il y a 123 ans, pour se concentrer sur son activité dans les équipements médicaux, à plus forte marge.

Il a précisé avoir avancé sur la cession de ses activités composants, ajoutant avoir trouvé des acheteurs et espérer signer un accord au premier semestre. Selon des analystes financiers, l'activité vaudrait environ deux milliards d'euros.

Sur les trois derniers mois de 2014, Philips a réalisé un bénéfice net de 134 millions d'euros, en net repli par rapport à celui de 412 millions enregistré sur la période correspondante l'année précédente. Le groupe avait émis il y a deux semaines un avertissement sur ses résultats.

Son chiffre d'affaires trimestriels a augmenté de 2,2% à 6,54 milliards d'euros. Les comptes du trimestre incluent 279 millions d'euros de charges exceptionnelles.

Pour 2015, le groupe table sur une amélioration de son chiffre d'affaires et de sa marge bénéficiaire mais ajoute que, pour l'avenir, il reste "prudent en ce qui concerne les perspectives macroéconomiques" et s'attend "à une poursuite de la volatilité sur certains de (ses) marchés".

Philips avait auparavant annoncé une prévision de croissance de 4% à 6% de ses ventes sur la période 2014 à 2016 et à une marge d'exploitation (Ebita) de 11% à 12% d'ici 2016.

Le chiffre d'affaires de son activité éclairage a baissé de 3%, avec la chute de 14% des ventes d'ampoules traditionnelles, que n'a pas suffi à compenser la hausse de 20% des ampoules LED, qui représentent désormais 37% des ventes du groupe dans l'éclairage de Philips.

Cette division a accusé une perte d'exploitation de 83 millions d'euros. Philips a toutefois précisé que la division était structurellement bénéficiaire.

Après la scission de la division éclairage, les activités de Philips seront concentrées sur la santé et l'électroménager, notamment les rasoirs électriques et les machines à café. (Toby Sterling, Marc Angrand et Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below