Credit suisse n'a pas accusé de pertes de trading après la BNS

mercredi 21 janvier 2015 21h26
 

ZURICH, 21 janvier (Reuters) - Credit Suisse a annoncé mercredi n'avoir pas accusé de pertes de trading à la suite de la décision de la Banque nationale suisse (BNS) la semaine dernière d'abandonner le cours plancher du franc suisse vis-à-vis de l'euro, qui a pris les marchés des changes de court et déclenché une envolée du franc.

Cette décision de la BNS a envoyé une onde de choc parmi les courtiers en devises dans le monde et causé de lourdes pertes à de nombreux petits investisseurs et leurs courtiers, poussant les autorités de régulation à examiner le secteur de plus près.

Credit suisse, deuxième banque suisse, qui ne figure pas parmi les plus grands acteurs du marché des changes, a annoncé qu'elle ne figurait pas dans la liste.

"Credit Suisse a realisé des résultats de trading positifs sur la période à la suite de l'annonce de la Banque nationale suisse, n'ayant pas subi de pertes importantes de trading liées à la volatilité sur le marché des changes", a dit l'établissement de crédit basé à Zurich dans un communiqué.

Credit Suisse, vulnérable comme beaucoup d'entreprises suisses aux variations du franc vis-à-vis des autres devises, publie ses résultats du quatrième trimestre le 12 février.

La banque a annoncé dimanche son intention de facturer à ses grands clients, investisseurs institutionnels et entreprises, les dépôts en franc suisse importants, répercutant ainsi le taux d'intérêt négatif instauré depuis le 22 janvier par la banque centrale sur ce type de dépôts bancaires. (Katharina Bart, Juliette Rouillon pour le service français)