BOURSE-Bureau Veritas chute, plombé par le suisse SGS

mercredi 21 janvier 2015 11h01
 

PARIS, 21 janvier (Reuters) - L'action Bureau Veritas accuse mercredi matin la plus forte baisse du SBF 120 dans le sillage du suisse SGS qui a fait état de résultats jugés décevants et anticipe une croissance moins élevée que prévu cette année.

A 10h44, le titre perd 2,6% à 17,79 euros, tandis que le titre SGS recule de 4,86%. Au même moment, le SBF 120 perd 0,36%.

"Bureau Veritas baisse à cause de SGS qui affiche des résultats décevants et qui vient de changer de directeur général", explique un vendeur actions en poste à Paris.

Le groupe de contrôle et de certification suisse a annoncé qu'il revoyait à la baisse ses prévisions de croissance organique pour 2015. (La dépêche en anglais : )

SGS a fait état d'un résultat opérationnel ajusté de 947 millions de francs suisses (942,5 millions d'euros), contre 974 millions attendus par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

L'entreprise suisse attend une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 4% et 6% en 2015, à taux de change constants, et un niveau de marges équivalant à celui de 2014, alors qu'elle visait jusqu'ici une croissance de 6% à 9% par an jusqu'en 2016, avec une amélioration des marges d'une année sur l'autre. (Le communiqué: bit.ly/1BDNgDR)

SGS est touchée par l'atonie de la croissance européenne, le ralentissement conjoncturel du secteur minier et un prix du baril de pétrole qui pénalise son activité dans le pétrole et le gaz.

Bureau Veritas est également exposé au secteur de l'énergie, l'activité Matières premières ayant représenté 17% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre.

Par ailleurs, SGS a indiqué que l'actuel vice-président chargé des services industriels, Frankie Ng, remplacerait Chris Kirk au poste de directeur général à partir du mois de mars. (Raphaël Bloch et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)