Best Buy n'attend pas de hausse des ventes, l'action chute

jeudi 15 janvier 2015 18h27
 

15 janvier (Reuters) - Best Buy, le numéro un américain de la distribution d'électronique grand public, a annoncé jeudi tabler au mieux sur une stagnation de ses ventes sur les deux premiers trimestres de l'exercice fiscal qui débutera en février, une perspective sanctionnée par une chute de son cours de Bourse.

Le titre perdait 12,4% à 34,97 dollars vers 17h10 GMT, de loin la plus forte baisse de l'indice Standard & Poor's-500 , qui cédait alors 0,37%.

Le marché se montre d'autant plus déçu que Best Buy vient d'enchaîner deux trimestres consécutifs de hausse de ses ventes à périmètre comparable après trois trimestres de baisse, ce qui laissait espérer une amélioration durable.

"Je crois que ce qu'attendaient les investisseurs, c'était la poursuite de la tendance observée aux troisième et quatrième trimestres, durant lesquels on a pu observer une certaine amélioration des ventes à magasins comparables et de la marge d'exploitation", explique R.J. Hottovy, analyste de Morningstar.

Pour le premier et le deuxième trimestres du prochain exercice, Best Buy table sur des ventes à périmètre comparable stables ou en baisse de zéro à 5%, et sur une diminution de 30 à 50 points de base de sa marge d'exploitation.

Pour les trois mois à fin janvier, il prévoit une hausse de "près de 1%" de ses ventes.

Sur les neuf semaines au 3 janvier, ses ventes ont progressé de 2,5%, grâce entre autres au lancement de plusieurs produits vedettes de la saison des fêtes de fin d'année, comme l'iPhone 6 d'Apple.

La baisse de l'action Best Buy jeudi efface la totalité des gains engrangés par le titre depuis la mi-septembre. (Ramkumar Iyer et Nayan Das, Marc Angrand pour le service français)